Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘autogestion’

Version française du texte du collectif de soutien aux travailleurs de Vio.Me. (publié il y a un jour en anglais). Traduction par Socialinfo Grèce.

 

L’usine Vio.Me. (métallurgie) commence à produire sous contrôle ouvrier.

Vendredi 08 février

 

Nous sommes ceux qui pétrissent et nous n’avons pas de pain
Nous sommes ceux qui creusent le charbon et nous avons froid
Nous sommes ceux qui n’ont rien et nous allons gagner le monde
Tassos Livatidis (poète grec 1922-1988)

Au coeur de la crise, les travailleurs de Vio.Me visent le coeur de l’exploitation et de la propriété.

Avec un chômage qui atteint 30%, les revenus des travailleurs qui atteignent zéro, malades et fatigués des grands mots et des promesses et des impôts supplémentaires, non payés depuis mai 2011 et actuellement privés de travail, l’usine étant abandonnée par les employeurs, les ouvriers de Vio.Me, sur décision de leur assemblée générale, déclarent leur détermination à ne pas devenir la proie d’un état de chômage permanent, mais de lutter pour prendre l’usine dans leurs propres mains et la faire fonctionner eux-mêmes.

(suite…)

Publicités

Read Full Post »

Source: le blog anglais de l’Initiative de soutien à la lutte des travailleurs de l’Industrie Minière au nord de la Grèce

A lire également: et

Viomichaniki Metaleftiki (Vio.Met.) en autogestion

« We are the ones who knead and yet we have no bread, we are the ones who dig for coal and yet we are cold.
We
are the ones who have nothing and we are coming to take the world  »
Tassos Livaditis
(Greek poet, 1922-1988)

In the heart of the crisis, the workers of Vio.Me. are aiming for the heart of exploitation and property.

With unemployment climbing to 30%, workers’ income reaching zero, sick and tired of big words, promises and more taxes, unpaid since May 2011 and currently withholding their labour, with the factory abandoned by the employers, the workers of Vio.Me. by decision of their general assembly declare their determination not to fall prey to a condition of perpetual unemployment, but instead to struggle to take the factory in their own hands and operate it themselves. Through a formal proposal dating from October 2011 they have been claiming the establishment of a workers’ cooperative under full workers’ control, demanding legal recognition for their own workers’ cooperative, as well as for all the others to follow. At the same time they have been demanding the money required to put the factory in operation, money that in any case belongs to them, as they are the ones who produce the wealth of society. The plan that was drawn up met with the indifference of the state and of trade union bureaucracies. But it was received with great enthusiasm by the world of the social movements, which, through the creation of the Open Initiative of Solidarity in Thessaloniki and afterwards with similar initiatives in many other cities, have been struggling for the past 6 months to spread the message of Vio.Me across society.

Now it’s time for worker´s control of Vio.Me.!

(suite…)

Read Full Post »

Source : Alter autogestion

« Vous ne le pouvez pas ? Nous, nous le pouvons ! »

Avec ce slogan « ΔΕΝ ΜΠΟΡΕΙΤΕ ΕΣΕΙΣ?  ΜΠΟΡΟΥΜΕ ΕΜΕΙΣ! », les ouvriers d’une entreprise grecque (à Thessalonique) se préparent à organiser la production après que 98 % des travailleurs aient voté en assemblée générale en faveur de l’autogestion de l’usine.

Extrait de Verba-Volant.info

http://verba-volant.info/es/tesalonica-obreros-se-preparan-para-asumir-la-autogestion-de-una-fabrica/

Après l’abandon de l’usine de l’entreprise Viomijanikí Metaleftikí (Industrie minière) par sa direction, l’assemblée des travailleurs a voté en faveur de l’autogestion de l’usine et est en train de se préparer à l’assumer.

La direction de Viomijanikí Metaleftikí, entreprise de fabrication de carreaux de faïence et de matériaux de construction, filiale de Filkeram & Johnson, a abandonné son usine de Thessalonique et les travailleurs depuis mai 2011. En réponse à cette situation, les travailleurs de l’usine réclament le versement de leur dû et refusent les licenciements, ils sont en arrêt de travail depuis septembre 2011. (suite…)

Read Full Post »

Assemblées de quartiers en Grèce

Structures d’organisation, de solidarité et de résistance non-hiérarchiques

L’Initiative d’étudiant/es et travailleurs/es grec/ques deLyon vous invite à une soirée-débat autour du mouvement des Assemblées de Quartiers (ou Assemblées Populaires) en Grèce.

La soirée aura lieu à l’Atelier des Canulars (91, rue Montesquieu, Lyon 7eme) le samedi 12 mai à partir de 17h00.

Nous commencerons par une présentation de ces structures : principes de fonctionnement, buts, actions avant et après l’apparition de la crise, accompagnée de projection de vidéos de courte durée.
Une connexion via internet sera réalisée avec des camarades francophones qui participent à ses assemblées à Athènes.

Un débat pourra ensuite avoir lieu à propos de tentatives similaires à Lyon (ou en France), ainsi que sur les perspectives futures de ce mouvement relativement nouveau.

Pour finir nous vous proposerons un repas à prix libre. Le bar fonctionnera jusqu’à 1h.
L’argent récolté permettra à renforcer la caisse de notre Initiative pour l’organisation de futures soirées.

Initiative des étudiant/es et travailleurs/es grec/ques de Lyon
https://nouvelleshorslesmurs.wordpress.com/
nouvelleshorsmurs@gmail.com

Read Full Post »

Source : Eagainst

En écoutant les nouvelles de la Communauté d’Anthili, où, après l’assemblée populaire des habitants on a décidé que ne paye personne l´ impôt (extraordinaire mais en voie de légitimation) de la fortune inmeuble, on se rend compte de la dynamique que peuvent obtenir les pratiques de la résistance, à l´ aide de l´organisation, de l´ égalité et de la solidarité. Comme les travailleurs dans l’ aciérie grecque, dans Eleftherotypia, dans Alter, qui sont en grève, unis, contre les abus du travail, il paraît qu´ un mouvement des Communautés locales commence, qui peut mettre en doute l’application des mesures économiques et alors, les abolir – une perspective qui n’existe pas par le biais des partis bureaucratiques et des associations de la Gauche ¨fictivement¨ indignée avec les mesures d´ austérité…

Les Gaulois de la bande déssinée Astérix et Obélix et ses compagnons, comme c´ est bien connu, combattent seuls contre l´ empire romain, pour sauver leur indépendance et leur culture locale. Les Gaulois modernes ne confrontent pas des légionnaires, mais une politique concrète, qui, à l’aide de l’ analyse et des équations économiques, fonctionne en faveur de la prospérité des numéros et pas des gens. Une gorgée de la potion magique était suffisante contre les légions des Romains. Contre l’attaque du néo-libéralisme, qu’est-ce qu´on peut proposer?

(suite…)

Read Full Post »

Source : commentaire posté sur la page anglaise de Contra Info.

L’occupation de l’hôpital de Kilkis par ses travailleurs-ses a commencé le lundi 20 février 2012. Cette occupation entend défendre non seulement  les droits de tous–tes les salariéEs  de Kilkis (médecins, infirmiers-ères, aides-soigants-tes, personnel administratifs) mais aussi  le système national de santé qui est durement attaqué. Cette lutte s’inscrit aussi dans la volonté de défendre les Droits de l’Homme des classes moyennes et des classes populaires qui sont gravement menacés . La situation actuelle en Grèce donne l’image de ce que sera le futur pour les peuples du Portugal, de l’Espagne, de l’Italie et de tous les pays du monde.

Celles et ceux qui travaillent non seulement à l’hôpital de Kilkis mais aussi dans la majorité des hôpitaux et des centres médicaux en Grèce ne sont plus payés à l’heure. Quelqu’unEs subissant une baisse tragique de leurs salaires, ne recevant même plus de quoi vivre. Par exemple, un de mes collègues fut transféré au service de cardiologique en situation de choc quand il a appris qu’au lieu de recevoir comme d’habitude sa paie de 800euros, il a reçu une notice l’informant qu’il ne serait pas payé mais qu’au contraire il devait à l’Etat 170 euros. D’autres collègues sont  payés 9 euros par mois. Celles et ceux d’entre nous qui continuent à recevoir leur salaire normal, organisent le soutien de nos collègues. (suite…)

Read Full Post »

Source : http://oclibertaire.free.fr/

Communiqué de l’Assemblée des travailleurs de l’hôpital autogéré de Kilkis (nord de la Grèce). 18 février 2012

Comme cela avait été décidé, l’occupation de l’Hôpital général de Kilkis commence en dépit des médecins, des politiciens et des syndicalistes installés. Malgré les tentatives désespérées des échelons les plus élevés de la bureaucratie syndicale, qui ont abandonné l’Assemblée générale des travailleurs de l’hôpital sous les huées et les sifflements, les présents, à l’unanimité, ont décidé de commencer l’occupation de l’hôpital le lundi matin 20 février et de mettre en place des groupes de travail et de responsabilité, qui travailleront sous le contrôle de l’Assemblée générale. L’information commence à se répandre largement et des médias et journalistes indépendants ont déjà manifesté leur intérêt. Les travailleurs sont conscients de l’énorme responsabilité qu’ils prennent par rapport aux patients, aux citoyens, à la société locale et aussi par rapport à eux-mêmes et aux personnes de leur entourage, et ils sont déterminés à amener leurs objectifs à terme, par des accords conclus par consensus et solidarité. Ces objectifs ne sont pas strictement sectoriels. Ils sont plus larges et ont un caractère politique. Les travailleurs de l’hôpital de Kilkis ne reconnaissent pas le gouvernement actuel, un gouvernement imposé et volontairement esclave d’autres intérêts, et déclarent l’auto-gouvernement de l’hôpital.

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »