Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Industrie minière’

Version française du texte du collectif de soutien aux travailleurs de Vio.Me. (publié il y a un jour en anglais). Traduction par Socialinfo Grèce.

 

L’usine Vio.Me. (métallurgie) commence à produire sous contrôle ouvrier.

Vendredi 08 février

 

Nous sommes ceux qui pétrissent et nous n’avons pas de pain
Nous sommes ceux qui creusent le charbon et nous avons froid
Nous sommes ceux qui n’ont rien et nous allons gagner le monde
Tassos Livatidis (poète grec 1922-1988)

Au coeur de la crise, les travailleurs de Vio.Me visent le coeur de l’exploitation et de la propriété.

Avec un chômage qui atteint 30%, les revenus des travailleurs qui atteignent zéro, malades et fatigués des grands mots et des promesses et des impôts supplémentaires, non payés depuis mai 2011 et actuellement privés de travail, l’usine étant abandonnée par les employeurs, les ouvriers de Vio.Me, sur décision de leur assemblée générale, déclarent leur détermination à ne pas devenir la proie d’un état de chômage permanent, mais de lutter pour prendre l’usine dans leurs propres mains et la faire fonctionner eux-mêmes.

(suite…)

Read Full Post »

Source: le blog anglais de l’Initiative de soutien à la lutte des travailleurs de l’Industrie Minière au nord de la Grèce

A lire également: et

Viomichaniki Metaleftiki (Vio.Met.) en autogestion

« We are the ones who knead and yet we have no bread, we are the ones who dig for coal and yet we are cold.
We
are the ones who have nothing and we are coming to take the world  »
Tassos Livaditis
(Greek poet, 1922-1988)

In the heart of the crisis, the workers of Vio.Me. are aiming for the heart of exploitation and property.

With unemployment climbing to 30%, workers’ income reaching zero, sick and tired of big words, promises and more taxes, unpaid since May 2011 and currently withholding their labour, with the factory abandoned by the employers, the workers of Vio.Me. by decision of their general assembly declare their determination not to fall prey to a condition of perpetual unemployment, but instead to struggle to take the factory in their own hands and operate it themselves. Through a formal proposal dating from October 2011 they have been claiming the establishment of a workers’ cooperative under full workers’ control, demanding legal recognition for their own workers’ cooperative, as well as for all the others to follow. At the same time they have been demanding the money required to put the factory in operation, money that in any case belongs to them, as they are the ones who produce the wealth of society. The plan that was drawn up met with the indifference of the state and of trade union bureaucracies. But it was received with great enthusiasm by the world of the social movements, which, through the creation of the Open Initiative of Solidarity in Thessaloniki and afterwards with similar initiatives in many other cities, have been struggling for the past 6 months to spread the message of Vio.Me across society.

Now it’s time for worker´s control of Vio.Me.!

(suite…)

Read Full Post »

Source : Alter autogestion

« Vous ne le pouvez pas ? Nous, nous le pouvons ! »

Avec ce slogan « ΔΕΝ ΜΠΟΡΕΙΤΕ ΕΣΕΙΣ?  ΜΠΟΡΟΥΜΕ ΕΜΕΙΣ! », les ouvriers d’une entreprise grecque (à Thessalonique) se préparent à organiser la production après que 98 % des travailleurs aient voté en assemblée générale en faveur de l’autogestion de l’usine.

Extrait de Verba-Volant.info

http://verba-volant.info/es/tesalonica-obreros-se-preparan-para-asumir-la-autogestion-de-una-fabrica/

Après l’abandon de l’usine de l’entreprise Viomijanikí Metaleftikí (Industrie minière) par sa direction, l’assemblée des travailleurs a voté en faveur de l’autogestion de l’usine et est en train de se préparer à l’assumer.

La direction de Viomijanikí Metaleftikí, entreprise de fabrication de carreaux de faïence et de matériaux de construction, filiale de Filkeram & Johnson, a abandonné son usine de Thessalonique et les travailleurs depuis mai 2011. En réponse à cette situation, les travailleurs de l’usine réclament le versement de leur dû et refusent les licenciements, ils sont en arrêt de travail depuis septembre 2011. (suite…)

Read Full Post »