Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘ert’

Nous ne nous attendons plus qu’au pire. Résignés, nous assistons depuis ce matin tôt à l’envahissement par les forces de l’ordre des locaux de la radiotélévision publique autogérée ERT. L’arbitraire de la dictature Samaras et de la Troïka n’aurait pas de fin. Le quartier a été bouclé, les policiers ne laissent entrer plus personne à l’intérieur du bâtiment, même pas, les députés de l’opposition. Et ceux qui en sortent ont les yeux bien rouges. Lors des dernières minutes d’émission de la radio ERA-ERT, on a entendu en direct la voix du policier s’adressant au journaliste: “Ce sont vos affaires ici ? Oui, le sac de couchage et le reste… Prenez-les et partez”. Surtout le reste. Temps alors si redoutables. (suite…)

Read Full Post »

Source : http://www.ertopen.com/news-in-4-languges/francais/item/7824-nouvelle-tentative-de-muselage-de-l%E2%80%99ert#.UnCYSfmGr1p

Nouvelle tentative de muselage de l’ERT

Hier 24 octobre à 18 heures, la voix et l’image de l’ERT cessent d’être diffusées dans la plus grande partie du pays.

Le gouvernement de “l’écran noir” lance une nouvelle opération contre l’ERT libre et “neutralise” le deuxième satellite que nous utilisions pour la diffusion du programme.

Ils “noircissent” encore une fois “la lumière et la couleur” que nous donnions depuis plus de quatre mois. (suite…)

Read Full Post »

Source : http://www.ertopen.com./news-in-4-languges/francais/item/1590-initiative-des-employes-libres-de-l%E2%80%99-ert-appel-ouvert-a-tous-les-citoyens#.UeWF26wkRNh

 

Le gouvernement grec qui est au début des dialogues, essaie de rencontrer chacune des branches d‘employés de l’ERT séparément. Ce sont des pratiques connues afin d’assurer la stratégie de « diviser pour mieux régner », sa solution unique. Prenant en compte tout cela, nous déclarons que :1. Nous sommes incapables de reconnaître comme représentants, ceux qui se préoccupent uniquement de la satisfaction de leurs intérêts professionnels ou corporatifs, sans avoir comme obligation prioritaire l’établissement du droit, au profit des employés et de la société.

2. Nous mettons en valeur l’assurance du travail de tous les employés sans exception (ceux avec un contrat à durée déterminée inclus), comme condition nécessaire pour le fonctionnement dynamique et l’ampleur de l’ERT. (suite…)

Read Full Post »

Read Full Post »

https://i1.wp.com/www.ertopen.com/media/k2/items/cache/91b1b90c684fd8e5c2ec1b7418ca380f_XL.jpg
ERT Ouverte – Voix Libre pour la Société
Nous répondons au ministère des Finances : “Molon labe!” “Viens les prendre!” comme avait répondu Léonidas aux Thermopyles.

L’ordre d’évacuer les installations de l’ERT venant de ceux qui sont illégaux et violent tout sens du droit institutionnel, qui ont peur de la Démocratie et redoutent la légalité,

Est une violence pour que nous faisions marche arrière!

Une Violence pour nous agenouiller!

Une Violence pour nous faire peur!

Nous répondons, fidèles aux principes de notre conscience et avec un sentiment très fort du devoir:

Nous poursuivons infatigables notre combat, nous défendons la Démocratie! (suite…)

Read Full Post »

Source : http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/06/14/les-opposants-a-la-fermeture-de-la-television-publique-grecque-marquent-des-points_3430277_3214.html#ens_id=1508090&xtor=RSS-3208

Devant le siège d'ERT, le 13 juin.

Athènes, correspondance. Comment désamorcer la bombe ? Le gouvernement d’Antonis Samaras cherche un moyen d’apaiser les tensions en Grèce et en Europe après avoir brutalement coupé lundi 12 juin, les antennes de la Radio-télévision grecque, ERT, sans pour autant se renier. Le premier ministre conservateur se heurte à l’opposition des deux partis de gauche de sa coalition, le Pasok et la Gauche démocratique, qui demandent la réouverture des écrans. M. Samara s a annoncé un réunion avec leurs chefs de file, Evangelos Vénizélos et Fotis Kouvelis, lundi, pour essayer de trouver une solution.

Au Palais Maximou, où le premier ministre a ses bureaux, on reste confiant dans l’idée de convaincre les partenaires. Le gouvernement tente d’éviter un éclatement de la coalition, alors que le Pasok et Gauche démocratique ont demandé au Parlement l’annulation du décret qui a permis la fermeture de l’ERT. Les salariés de l’audiovisuel ont déposé en justice un recours demandant une telle annulation. Mais le gouvernement refuse de revenir en arrière. « Si nous reculons, cela voudrait dire qu’aucune réforme n’est possible », assure-t-on dans l’entourage d’Antonis Samaras. (suite…)

Read Full Post »

Read Full Post »

Anonymous ont attaqué les systèmes d’information du Parlement Grec avec une fuite des données au même temps.

Ci-dessus leur endossement :

Bonjour Grèce.  Nous sommes Anonymous.

Nous suivons les événements concernant la télévision publique  (E.R.T) attentivement.

Nous souhaitons exprimer notre soutien aux citoyens grecs et aux journalistes, à présent devenus  témoins d’un régime autoritaire qui n’a rien à envier au régime d’Erdogan. (suite…)

Read Full Post »

Rassemblements, le mercredi 12 juin :

Paris, 18h30 devant l’Ambassade Grecque à Paris (métro KLEBER, 17 Rue Auguste Vacquerie)

Lyon, 18h30 devant l’Opéra

 

Le gouvernement grec a annoncé hier la fermeture, en l’espace de moins de 12h, de l’organisme de l’audiovisuel public (ERT*) sous prétexte d’ « assainissement et de restructuration ». A l’aide des forces de police, toute émission a cessé avant minuit. Engageant une épreuve de force inédite, cette décision, appliquée par simple décret ministériel, entraine le licenciement direct de 2656 travailleurs et la suppression de presque 4000 postes au total. Inspirée par les consultants du Premier Ministre Antonis Samaras, la fermeture n’a été applaudi que par la Nouvelle Démocratie et l’Aube Dorée ! Tous les autres partis (SYRIZA, Grecs Indépendants et KKE de l’opposition, PASOK et DIMAR de la majorité) l’ont désapprouvée.

 

La fermeture survient au moment où les commissaires de la troïka sont à Athènes, alors que le gouvernement grec devrait remplir jusqu’à fin juin l’objectif assigné par les créanciers de la Grèce de supprimer 2000 emplois publics. L’épisode vient se rajouter à la longue liste du démantèlement progressif des services publics, en vertu des « plans de sauvetage » et des cures d’austérité auxquels sont soumis les peuples. Et pourtant, le mercredi 5 juin dans un rapport le FMI faisait son mea culpa en ce qui concerne le premier plan de sauvetage de la Grèce en 2010 et en remettant en cause l’efficacité même de la structure hybride de la troïka, aujourd’hui en charge de quatre plans de sauvetage dans la zone euro.

 

Même eux ne croient pas à leurs mesures ! Mais l’attaque en règle continue ! Contre les peuples, en suspendant toute légalité politique. (suite…)

Read Full Post »

Chaque jour, on vit et on survit dans une société qui saigne à cause de la crise mondiale. Le climat devient de plus en plus obscure et les citoyennes, ayant poussé au désespoir, ont commencé de chercher la vérité et douter des structures sociales et politiques. Mais les « patrons » du réseau capitaliste international essayent de limiter les dégrées de liberté de la société en utilisant des tactiques du caractère arbitraire et des politiques autoritaires.

L’espace du journalisme grec avait reçu des attaques de ce caractère autoritaire. Spécifiquement, pendant le dernier mois des phénomènes de censure, qui déclarent l’intention de l’état de frapper l’origine de démocratie, la liberté de parole, ont eu lieu. (suite…)

Read Full Post »