Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘police grecque’

 

 

Source : http://fr.contrainfo.espiv.net/2013/08/30/ioannina-grece-expulsion-du-squat-antiviosi/

 

ioannina_greece

L’État grec a expulsé un autre espace anti-autoritaire.

Le jeudi 29 août, à 07h du matin, une grande quantité de forces policières et les pompiers ont expulsé le squat Antiviosi dans la ville de Ioannina, en présence du procureur. Il n’y avait personne à l’intérieur. Même ainsi les policiers se sont trouvé face à une soixantaine de personnes solidaires dans la rue, et apparament il n’y a eu aucune arrestations.

À 19h a eu lieu un rassemblement avec système de son devant l’ancien bâtiment de la préfecture de Ioannina.

Courage aux compas du squat Antiviosi !

 

Publicités

Read Full Post »

Soirée de soutien aux antifascistes grecEs poursuiviEs pour la manifestation de 30 septembre

La soirée de 30 septembre une centaine d’antifascistes dans un quartier populaire d’Athènes croise un groupe d’extrême droite et un affrontement s’en suit. La police prévenue intervient et attaque brutalement les antifascistes arrêtant 15 personnes, n’interpellant aucun fasciste. Les inculpéEs se font torturéEs dans le commissariat de police, sans pouvoir contacter leurs avocats et une caution de 52.000 euros leur est imposée.

Depuis de nombreux mois, certaines parties de la population grecque et immigrée subissent des agressions violentes et répétées de la part des groupes fascisant et néonazis, certains étant membres de « l’Aube Doré », partie d’ultra droite récemment entré au parlement.

L’histoire se répète, le fascisme est utilisé de nouveau comme la solution ultime du système contre les luttes sociales en période de crise.

Dans ce cadre, l’Initiative des EtudiantEs et travailleurs/Es grecs/Es de Lyon organise une soirée de soutien et de débat dans le local de la CNT, le samedi 27 octobre à 19H00. Nous aurons alors l’occasion de faire une présentation sur l’histoire du fascisme en Grèce, sa montée en temps de crise, de parler de la coopération entre police et fascistes et de la répression qui a lieu cette dernière période. On fera également le point sur la riposte sociale face à la double menace : fascisme-crise économique.

Un repas va suivre la discussion avec des spécialités grecques. L’argent récolté sera envoyé en Grèce pour soutenir les procédures juridiques des manifestantEs arrettéEs le 30/9.

 

Samedi 27 octobre 2012 à 19h

au local de la CNT, 44 Rue Burdeau, 69001

Initiative des EtudiantEs et travailleurs/Es grecs/Es de Lyon

https://nouvelleshorslesmurs.wordpress.com/

Read Full Post »

Communiqué de presse de la CNT Rhône (source).

Le 30 septembre en soirée, une centaine d’antifascistes dans un quartier populaire d’Athènes croise un groupe d’extrême droite, un affrontement s’en suit. La police prévenue intervient et attaque brutalement les antifascistes arrêtant 15 personnes, n’interpellant aucun fasciste comme à leur habitude. Durant leur garde à vue les arrêtés furent brutalisés et n’ont pu consulter leurs avocats. Cinq personnes sont poursuivies pour : Rébellion aux dépositaires de l’autorité publique, Perturbation à la paix publique et dissimulation du visage sur l’espace public. Elles furent relâchées après 5 jours d’emprisonnement en payant une caution de 3000 euros pour 14 et 10 000 euros pour un.

Depuis de nombreux mois, la population grecque et immigrée subissent des agressions violentes et répétées de la part de groupes fascisant et néo-nazis, certains apparentés à « aube doré », parti d’ultra droite récemment entré au parlement.

Face à cette situation une coordination antifasciste s’est crée au printemps 2012 afin de protéger la population de ces attaques. C’est dans ce cadre que se sont déroulés les événements du 30.

La CNT Rhône tient à dénoncer cette collusion entre les forces de police et ces groupes fascistes, qui parfois d’ailleurs interviennent ensemble.

Face à la contestation et à la crise sociale, l’État grec utilise des milices para-étatiques fascisantes pour tenter de contrôler la population et attiser les haines se présentant comme la seule solution face aux extrêmes, manœuvre bien connue d’État aux abois.

La CNT demande la libération sans poursuite des interpellés du 30 septembre et de toutes les personnes incarcérées ou poursuivies dans le cadre de la lutte contre l’extrême droite et des mouvements sociaux. Face à la barbarie et aux injustices criantes la Solidarité Internationale s’impose à nous.

UD CNT 69
44 rue Burdeau
69001 Lyon

Ud69@cnt-f.org

(+0033) 04.78.27.05.80

Vidéo de l’intervention antifascistes aux quartiers d’Athènes le 30/09/2012 (avant la rencontre avec les fascistes).

Read Full Post »

Source : Reporters sans frontières

Reporters sans frontières dénonce avec la plus grande fermeté le téléchargement illégal par les services de police des clichés pris par les photographes des principales agences de presse lors des manifestations du 12 février dernier. L’ensemble des photos ont été publiées au mépris de tous les droits sur le site des autorités en vue de soutenir leur appel à témoin pour identifier les auteurs présumés des violences qui se sont déroulées dans Athènes. La police n’a retiré les clichés qu’après les protestations officielles des directions des agences de presse.

(suite…)

Read Full Post »

Source Greek Crisis et OkeaNews

 

« Athènes le 9 février 2012
Destinataires
Les Représentants :
De la Commission Européenne M. Servaas Derooz
Du FMI M. Poul Thomsen
De la BCI M. Klaus Mazouch
Messieurs,
Le conseil étendu, en assemblée générale hier 8/2/2012 et aujourd’hui 9/2/2012, de notre Confédération composée des représentants de toutes les organisations des Agents de la Police du pays, a décidé à l’unanimité de s’adresse à vous, vous signalant ce qui suit :
Depuis deux ans, la Confédération Panhellénique des Agents de la Police, vous a prévenu sur le fait que cette politique que vous dictez et dont vous exigez l’exécution «mettant le pistolet sur la tempe », dynamite la cohésion sociale et assassine tout espoir de reprise de l’économie grecque.

Read Full Post »

La vidéo que vous allez voir, a été prise par un cinéaste qui était présent à la manifestation du 29/6/2011 à Athènes. Le cinéaste confirme qu’aucun montage n’a pas été fait.

Regardez bien au début de la vidéo (première flèche et deuxième flèche) le manifestant qui est sur ses genoux et juste derrière lui, vous pouvez voir son sac à dos noir et un sac en plastic rose.

Ensuite, un homme de la force policière Delta, ramasse le sac à dos du jeune homme.

Un autre policier rapproche et apporte deux bouteilles de bière. Encore une bouteille arrive par un autre membre de la force motorisée de la police grecque.

Puis, vous voyez que toutes les bouteilles sont regroupées pendant que le manifestant est immobilisé avec des menottes par terre.

Enfin, les forces policières ramènent son sac à dos et mettent les bouteilles dedans, dans le but d’accuser -incriminer plutôt- le manifestant en question de possession d’armes (cocktail Molotov).

Vidéo postée sur le site de RealDemocrady.gr, sous-titrée en anglais.

Read Full Post »