Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘police’

Source : http://www.okeanews.fr/grece-jour-de-lindependance-et-defile-prive-a-athenes/#axzz2Pg8OksOa

Comme l’année dernière, à Athènes, le défilé athénien s’est déroulée sans la population. La place Syntagma était fermée au public, 4.ooo policiers ont bouclé la zone et seuls les officiels ont pu assister au défilé. Pour les athéniens, il ne restait que l’option télévisée…

La place Syntagma le jour du défilé (photo @enetgr commentée par okeanews)
Publicités

Read Full Post »

Le vendredi 1er février la police locale du département de Véroia a arrêté 4 militants anarchistes suspectés du braquage à main armée d’une banque et d’une poste de la commune de Velvedos, près de Kozani. Deux d’entre eux étaient recherchés par la police anti-terroriste pour avoir des liens avec le groupe anarchiste « Conspiration des Cellules de Feu ». Selon la police, des fusils d’assaut kalachnikov, un pistolet Scorpion et trois autres revolvers auraient été retrouvé dans leur voiture..

Après deux jours, la police a diffusé sur son site officiel les photos des 4 militants anarchistes arrêtés. Comme on voit dans les photos ci-dessous, elles sont été retouchées.

Après avoir pu approcher et parler à son fils, un des suspects incarcéré, le père de Dimitris Bouroukos nous livre une version différente de l’interrogatoire : « Il n’y a eu aucune bousculade, ce que la police dit n’est juste qu’un mensonge. Ils l’ont emmené à l’intérieur, l’ont enfermé dans une pièce les mains menottées dans le dos. Puis l’ont mis à genoux, une cagoule sur la tête et l’ont battu pendant des heures. Non dans le cadre d’un interrogatoire officiel mais bel et bien pour le torturer ».

(suite…)

Read Full Post »

Texte paru sur le site de l’Assemblée d’immigrés et solidaires d’ASOEE

Quand les flics et les fascistes assassinent…

Le  1/2/2013, vers 21h00, nous sommes prévenus de la mort d’un immigré trouvé mort sur les rails de métro  à  Thiseio. Les médias appellent cela un suicide. Depuis les hauts-parleurs des stations il est annoncé :  “le métro finira son trajet  à la station d’Omonoia  à cause d’un obstacle sur les voies”. Des immigrés et solidaires commencent  à se rassembler  à la station. Peu de temps après, les MAT arrivent, attaquent le rassemblement en utilisant du gaz lacrymogène et la dispersent. Ils continuent en pourchassant et interpellant des gens aux alentours, certaines se transformant en arrestations, quels sont les noms et le nombre, nous ne l’avons toujours pas trouvé. Selon un témoin qui  était avec  Babacar Ndiaye, ils vendaient leurs marchandises  à  Thiseio   quand ils ont vu la police municipale s’approcher d’eux. L’un d’entre eux a  été poursuivis vers  Monastiraki   et  Babacar   a  été poursuivis par 2 flics vers la station. Alors qu’ils tentaient de s’échapper, il a  été acculé sur un pont au-dessus des voies et pendant un conflit où les flics ont tenté de voler ses marchandises, il est tombé de 6-7 mêtres de haut sur les voies. L’immigré qui  était avec lui a  été attrapé peu de temps après et dépouillé de ses marchandises. Ensuite, quand il est retourné  à  Thisio,  à la recherche de  Babacar, il l’a trouvé mort sur les rails, les flics nulle part où  être vu et ses marchandises manquantes. Après cela, il est allé au commissariat pour témoigner, déclarant qu’il se souvenait des deux flics qui poursuivait  Babakar  et qu’il pouvait les identifier. Sans aucune surprise, au quartier général de la police, où tous les flics de cette unité  étaient sensés faire leur rapport, les deux impliqués ne le firent jamais.

(suite…)

Read Full Post »

Un grand raid a été réalisé ce matin par des forces de l’ordre importantes . Vers 07h30 des CRS, des RG et des « EKAM » ont envahi le squat Delta en détenant 8 personnes et les ramenant à la Direction Centrale des Services Généraux de Thessalonique.  Les flics restent toujours là.
Infos du site Alterthess :

10.05: Il y a une nouvelle tentative d’approcher le squat, effectuée de 30 solidaires mais la police leur a stoppé et ils sont à nouveau reculé jusqu’à la rue Antigoniadon.
10.38: Les flics attrapent 3 autres solidaires pendant la répulsion violente des personnes qui voulaient approcher le squat.
11.20: Grande mobilisation des flics dans les rues qui entourent le squat.  Des fourgons de CRS se trouvent sur la rue Antigonidon et au commissariat de Dodekanisou et au moins 6 escouades sont sur le Boulevard de Egnatia près de l’entrée du squat.  Au moins 50 solidaires se trouvent dans le quartier le plus près possible du squat vu le nombre des flics. La raison de cette invasion soudaine n’est pas encore connue, l’opération était vraiment nombreuse pour un squat et les charges pour les attrapés sont inconnus.
12.00: La police a scellé l’entré du squat. Les solidaires ont parti et on connaît rien sur ce qui se passe avec les détenus.
12.54 : Les solidaires détenus sont tous libérés. Les 10 arrêtés en total vont passer probablement demain en flagrant et de ce qu’on connaît, les reproches sont des délits. Les escouades des flics sont toujours dans le quartier.

Il y a un appel à réunion aujourd’hui à 13h à l’école Polytechnique de Thessaloniki.

(suite…)

Read Full Post »

Bêtise ou complaisance ? L’intervention de la journaliste Alexia Kefalas sur le plateau de « C dans l’air » du 22 mai est étonnante. La correspondante de France 24, du Figaro ou encore France Culture en Grèce a tout l’air de trouver que les néonazis d’Aube dorée se rendent utiles. (suite…)

Read Full Post »

Des policiers frappent un immigré lors de son arrestation, avant et après lui passer les menottes.

 

* Vis ton mythe en Grèce  (Slogan du ministère du Tourisme grec)

 

Read Full Post »

Aujourd’hui, 20 avril à 6h de l’après midi un grand nombre de policiers accompagnés de 3 procureurs ont bloqué le quartier d’ Exarchia, réveillant ainsi le souvenir du coup d’ état militaire de 1967 ayant installé la dictature. Cette opération matérialise directement et pour la première fois les ordres du procureur de Areios Pagos* (1), Ioannis Tentes, travaillant en collaboration avec la procureure Raikou. Ils ont mis en œuvre l’ expulsion du centre sociale VOX en faisant un message très clair destiné aux autres occupations et squats ouverts fonctionnant sur le principe de l’ autogestion ainsi qu’ aux luttes générales utilisant les occupations comme un moyen de résistance. L’ expulsion de VOX n’est qu’ un début.

Cédant au chantage des procureurs, la direction de l’IKA* (2) a porté plainte contre l’ occupation VOX offrant aux procureurs une raison légale d’ ordonner l’expulsion prévue de longue date. Cette occupation avait déjà été visée comme d’ autres récemment dans les questions aux gouvernement posées par certains parlementaires toujours soucieux d’apporter leur concours au «maintien de l’ ordre».

Concernant la désinformation des médias de masse qui soutiennent toujours la répression policière éxultant “en live”, mettant en scène le même spectacle bien connu et balançant leurs boules puantes, nous ne nous sentons pas obligés de répondre à leur délire.

Il est évident que leur but et de réprimer tous les projets sociaux et politiques plaçant au centre de leurs préoccupations les luttes anti-hiérarchiques , auto-organisées et anti-autoritaires. Cela est particulièrement vrai aujourd’hui où de telles tentatives font partie d’ un réseaux diffus et polymorphe des résistances au totalitarisme actuel. C’ est dans ce cadre que quelques personnes participant au mouvement anarchiste et anti-autoritaire ont occupé VOX dans le but de le transformer en un centre social ouvert.

Cette première attaque ne restera pas sans réponse.

Nous commençons par une invitation à un rassemblement puis à un concert de soutien Samedi 18h place Exarchia.

VOX restera un espace occupé ou ne sera rien.

Bas les pattes des occupations.

Résistance – Autorganisation – Solidarité

Centre Sociale Occupé VOX

* (1) Cour Suprême

* (2) Fondation des assurances sociales, propriétaire des lieux

Read Full Post »

Older Posts »