Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘grève générale’

Source : http://www.mediaterranee.com/0622012-nouvelle-greve-generale-en-grece-plus-de-60000-personnes-dans-la-rue.html

 

La Grèce était une nouvelle fois paralysée par une grève générale de 48 heures mardi 6 novembre dans la matinée. Un mouvement de masse pour dénoncer les plans d’austérité draconienne imposés par Les bailleurs de fonds internationaux, UE et FMI. Plus de 60.000 personnes ont manifesté à travers le pays.

Près de 40 000 personnes manifestaient à la mi-journée à Athènes et 20 000 à Salonique. Dans la capitale, deux défilés, l’un de quelque 15 000 personnes, organisé par le Front des travailleurs (PAME, Panergatiko Agonistiko Metopo), proche des communistes, l’autre par des syndicats du privé GSEE et du public Adedy, ont rassemblé « de 35 000 à 40 000 personnes », a affirmé une source policière, rapporte l’AFP.

Les deux cortèges se sont dirigés vers le Parlement où se discute un projet de loi pluriannuel 2013-2016 fixant des économies budgétaires à réaliser, de l’ordre de 18 milliards d’euros, dont la moitié sur la seule année 2013. Le vote de cette loi est prévu pour mercredi soir. (suite…)

Read Full Post »

Une grève générale est annoncée pour le mercredi 26 septembre comme réponse aux nouvelles mesures d’austérité que le gouvernement grec (Nouvelle Démocratie, Pasok, Gauche Démocratique) va bientôt essayer de voter.

 

Où suivre les événements en Grèce

 

Sites:

Occupied London (anglais)

OkeaNews (français)

 

Tweeter (plusieurs langues)

#26sgr sur #okeanews (fr) et #rbnews (en/gr)

 

Vidéos en live streaming:

stopcartel.infoprezatv

 

 

Read Full Post »

Des manifestations ont eu lieu dans la plupart des grands villes du pays. Des bâtiments du service public (mairies/préfectures/service d’impôts) ont été bloqués ou occupés à  Patras,Veria, Mitilène, Corfu, Kavala,Larissa, Rethimno et Chania. Dans certains cas, les manifestants ont décidés de continuer l’occupation après la fin des manifestations et les transformer  en lieu de lutte. Des assemblées sont ainsi réalisées pour décider les actions des prochains jours.

(suite…)

Read Full Post »

Les présidents des parties qui forme le gouvernement de coalition (socialiste, droite et extrême droite) se sont mis d’accord pour l’application des exigences de la Troika (FMI,Union Européenne,Banque Centrale Européenne). Un nouveau plan d’austérité est prêt à être voté au parlement grec le Dimanche 12 février.

Une partie des mesures que la Troïka veut imposer pour l’aboutissement du PSI (le dit « haircut »/ »la coupe » de la dette):

  • -22% pour le SMIC, à savoir 480 euro par mois net (586€ brut de 751€ brut actuellement)
  • Pour les jeunes de 18-25 ans, la réduction s’élève à -32% donnant environ 430€ brut ( 510€ brut de 592€ brut actuellement).
  • Les réductions vont s’appliquer, de manière rétroactive à partir de janvier 2012, dans tous les salaires, retraites et allocations chômage (allocation de chômage: 359€ euro de 461€ actuellement, touchable uniquement lors d’un an).

(suite…)

Read Full Post »

Les syndicats grecs appellent à une nouvelle grève générale de 48h à partir de demain.

Les partis gouvernementaux veulent voter, ce dimanche, la réduction du salaire minimum à 520 € et la fin du renouvellement automatique des conventions collectives en cas de désaccords (ce qui équivaut, dans la pratique, à l’abolition des conventions collectives) etc.

La Troïka les presse aussi à réduire les pensions.

Ce sont les conditions pour que les gouvernements européens versent 130 milliards € au gouvernement grec pour lui permettre de rembourser ses dettes aux banques.

C’est le moment d’être solidaires pour défendre les droits sociaux partout en Europe et refuser de payer la dette illégitime.

Rassemblement protestataire demain, 10 février à 17h 
devant la Représentation Permanente de Grèce auprès de l’UE


Rue Jacques de Lalaing, 19-21

1040 BRUXELLES 
L’action est soutenue par la CNE, EPSU, les Comités Action – Europe

Read Full Post »

Source Radiobubble

La grande manifestation du 20 octobre, a été assombrie par la mort du travailleur dans le domaine de la construction, Dimitris Kotzaridis. Pendant les conflits entre le service d’ordre de PAME (syndicat proche au Parti Communiste) et de groupes antiautoritaires, anarchistes et autres, de dizaines de blessés ont été transférés à la station médicale de la place. Dans la confusion, la (fausse) information qu’il y aurait eu un mort frappé par les groupes des manifestants a circulé. La confusion était tellement grande que, même quand le mort a été identifié, même au sein du Parlement circulait la rumeur qu’il y avait un mort à cause des émeutes entre les manifestants. La réalité était très différente…

(suite…)

Read Full Post »

Une description des événements peut être retrouvée sur le site contra info.

En bref la participation a  la grève était énorme dans toutes les grandes villes du pays (peut être la plus grande participation après la junte des colonels).

Des estimations parlent de:

70.000 a 300.000 manifestants a Athènes

50.000 a Thessalonique

20.000 a Iraklion

10.000 a Patras

et 5.000 a Ioannina.

Photos 1 , 2 , 3 , 4  , 5.

Vidéos 1 .

Le rendez vous est renouvelé pour demain, 20/10/2011, jour du vote du nouveau plan d’austérité.

Read Full Post »

Vous pouvez suivre les événements de la grève générale en Grèce sur les sites suivants, qui  d’habitude passent plein d’infos en temps réelle:

Occupied London (en anglais)

Contra Info (en français et autres langues)

Des infos en plusieurs langues seront aussi diffusées sur Twitter :

 #19ogr , #20ogr , #rbnews , #Syntagma mais aussi #rebeldog_ath

Les sites suivants vont aussi fournir des videos en live streaming:

stopcartel.info

omniatv.com

 

Read Full Post »

Dimanche 16 octobre 2011

Fini la patience et l’apathie, la révolution sociale est la seule solution

Tract pour la grève du 19-20 octobre

Si nous pensons que la réduction des pensions de retraite, des allocations, des salaires, les licenciements sans indemnisation, les diverses impôts et les diverses rançons, sont une encore « une averse » qui finira, nous nous trompons profondément. Il faut que nous réalisions que tout cela fait partie du problème social global, qui consiste à l’organisation de la société par l’État et par le capitalisme. Nous n’avons rien à attendre de l’État, les patrons, et les élites internationales à part la pauvreté,  la misère, l’indigence, la clochardisation, la répression, la mort. Nous n’avons aucune raison de subir tout ce qu’on nous impose. (suite…)

Read Full Post »

Le texte a été publié le lundi 3 octobre 2011, 2 jours avant la grève du 5 octobre 2011.
(Son contexte reste le même juste avant la nouvelle grève générale de 48h du 19-20 octobre 2011).

NOUS NE PAYONS PAS LES RANÇONS. NOUS COMBATTONS LA JUNTE MODERNE [1].

Les rançons, le plan de moyen terme[2] , les impôts extraordinaires et les nouvelles mesures nous réservent un futur proche toujours plus mauvais. Nous vivons une violente procédure de prolétarisation massive. Procédure qui n’est nullement fortuite / hasardeuse, mais bien dessinée afin que nous-mêmes payions leur propre crise. Tout ça pour que nous acceptions sans protestation que nous sommes rien d’autre que leurs ouvriers craintifs et consommables.

Les salaires diminuent partout et continuellement, les 13ième mois et les primes diverses se sont limités/diminués jusqu’au bout, les retraites ont été limités… aux limites de la paupérisation absolue, les droits liés au travail, déjà très peu, sont abrogées aussi. Se préparent des camps de concentration modernes que les technocrates appelleront «des zones économiques spéciales» ; c’est à dire des régions entières avec un «coût du travail» réduit, des relations de travail flexibles, un statut fiscale spécifique et un statut juridique spécifique. (suite…)

Read Full Post »

Manifestations violemment attaquées par la police pendant le vote du nouveau plan d’austérité

Un nouveau plan d’austérité a été présenté par le gouvernement socialiste grec (PASSOK) mardi, mercredi et jeudi dernier. Il comprend des nouvelles diminutions des salaires, des nouvelles augmentations des taxes et des privatisations des services publics (eau, électricité, grands ports, etc, etc…). N’était pas ça d’ailleurs le plan dès le début ? D’arriver au point où la Grèce n’aurait aucune autre solution que de vendre à moindre prix ses plus importantes ressources.

Le nouveau plan d’austérité a été exigé, sous forme de chantage, par la fameuse Troika  (Union Européenne, FMI et Banque Centrale Européenne) afin de donner la prochaine partie du prêt.

Le chantage a été adopté de la part du gouvernement : le vice président Theodoros Pagalos a souligné dans un entretien au journal espagnol El Mundo que si ce nouveau plan ne passe pas, le pays va droit vers la fallite, la police ne pourrait plus protéger les banques suite à la rage du peuple, et les tanks de l’armée devront sortir dans les rues !

Plan d’austérité ou tanks ! Par ailleurs, la démocratie n’a pas d’impasses !

Une grève générale de 48 heures a été appelée par les grands syndicats pour le 28 et 29 juin, la première depuis très longtemps. Le mouvement des Indignés, qui existe depuis le 25 mai, et qui a réussi à rassembler des masses énormes dans les places partout dans le pays, appelé également à la participation à la grève et à un siège du parlement pendant les heures du vote. Le mot ‘pacifique’ n’apparait pas à leur dernier communiqué. (suite…)

Read Full Post »

Η κατάσταση στην Ελλάδα έχει φτάσει σε οριακό σημείο. Οι επιθέσεις των μπάτσων και των φασιστών πολλαπλασιάστηκαν τις τελευταίες βδομάδες ενάντια στους μετανάστες, στους ανθρώπους που αγωνίζονται και στα στέκια. Αυτή η καταστολή και η έξαρση έρχονται παράλληλα με μία επίθεση χωρίς προηγούμενο στις συνθήκες διαβίωσης αυτού του λαού, προερχόμενη από το ΔΝΤ και την Ευρωπαϊκή Ένωση. Παρόμοια μέτρα είναι σε τροχιά εξάπλωσης σε όλη την Ευρώπη. Δεν θα το αποδεχτούμε και καλούμε σε συγκέντρωση αλληλεγγύης στην Λυών, αυτή την Τετάρτη 29 Ιουνίου 17:30 στην πλατεία Terreaux.

(suite…)

Read Full Post »

Source: Rebellyon.info

La situation en Grèce n’est pas tenable. Les attaques de flics et de fachos se sont multipliées ces dernières semaines contre les immigrés, les personnes en luttes et les squats. Cette répression et cette radicalisation surviennent en parallèle d’une attaque sans précédent des conditions de vie de ce peuple, imposée par le FMI et l’Union Européenne. De mêmes mesures sont en voix de se généraliser partout en Europe. Nous ne pouvons laisser faire et appelons à un rassemblement de solidarité à Lyon ce mercredi 29 juin à 17h30 place des Terreaux.

(suite…)

Read Full Post »

Giannis Kafkas, le jeune homme qui a été grièvement blessé par un policier lors la manifestation contre les mesures anti-sociales mercredi dernier en Grèce, est toujours hospitalisé en soins intensifs à l’Hôpital Public de Nikaia à Athènes.

Sa condition de santé est jugée sous contrôle, les complications classiques des soins intensifs (infection, décompensation) sont heureusement, pour l’instant, évitées.

Giannis pour la première fois aujourd’hui (mardi 17/05/2011) depuis Mercredi dernier, s’est réveillé pendant quelques secondes, -les médecins des soins intensifs ont été très satisfaits de cette évolution.

(suite…)

Read Full Post »

Un manifestant gravement blessé et toujours en état critique.

La grève du 11 mai a commencé comme d’habitude. On pourra même dire que la participation n’était pas aussi grande comparativement aux dernières grèves générales (entre 40.000 et 50.000 personnes). L’ambiance était également plus calme et les incidents violents (de la part des manifestants) moins nombreux que d’autres fois.

Malgré ça la police a attaqué avec une violence sans précédent et sans provocation apparente la fin du cortège de la manifestation (blocs d’extrême gauche, anti-autoritaires, anarchistes, assemblées de quartiers, syndicats de base, trotskystes, …)

Les policiers de MAT (CRS) ont utilisé tous ce qu’ils pouvaient : des matraques, des boucliers, des extincteurs, des coups de bottes et bien sur des gazs lacrymogènes et des grenades de bruit et de lumière…Et tout ça en visant les têtes et les poitrines des manifestants…

(suite…)

Read Full Post »

Un an après la demande du gouvernement grec (PASOK- Socialiste) de l’«aide» de la Troika (FMI, Banque Centrale Européenne, Union Européenne), une grève générale est annoncée pour le mercredi 11 mai 2011.

Les raisons sont bien connues : des mesures austères en continu qui pousse une grande partie de la société à la précarité, le chômage, la pauvreté…

Les sites suivants vont probablement donner des infos en temps réel concernant les évènements de cette grève:

Contra info (français)

Contra info (anglais)

Occupied London (anglais)

Indymedia Athènes (grec)

A lire également nos articles sur les grèves du 23 février 2011 (ici et ici) et du 15 décembre 2010.

 

Read Full Post »

Source: Rebellyon.info

A lire également: Grève générale annoncée pour le 23 février 2011

Nouvelle journée de grève générale hier énormément de monde et de détermination. Toutes la journée les rues était théâtre d’affrontement beaucoup de lacrymos et de coups de matraque, des interpelles… L’objectif était de tenir la place Syntagma (en face du parlement). Mais les charges et les lacrymos incessantes ont fini par disperser la place tenue de 13h à 19H…


Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.
 

(suite…)

Read Full Post »

Une grève générale est (enfin !) annoncée pour le mercredi 23 février 2011 par les deux grands syndicats, GSEE (secteur privé) et ADEDY (secteur public), contre la politique austère du gouvernement du PASOK (PS).
Elle est censée prendre la suite de la dernière grève générale du 15 décembre 2010 (lire notre article concernant cette grève ici).

Read Full Post »

Tandis qu’une grande partie de la société grecque l’attendait plus tôt, cette grève a été annoncée le 14/10/2010 pour deux mois plus tard(!), le 15 décembre, en montrant le rôle que les grands syndicats jouent en Grèce (un article va suivre concernant le rôle des grands syndicats grecs).
Les raisons de cette grève sont bien évidentes : les mesures continues du gouvernement du PASOK (PS) qui abolit des droits sociaux acquis depuis des décennies.
La participation à la grève a été très importante : environ 100.000 manifestants à Athènes et des grandes manifestations aussi dans toutes les grandes villes du pays. Une grève qui était non seulement massive mais qui a également été suivie d’incidents assez violents.

Read Full Post »