Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Bruxelles’

Source : http://solidarity-greece.blogspot.be/2014/01/ommunique-de-presse-acte-de.html#more

Communiqué de presse de l’Initiative de Solidarité avec la Grèce qui Résiste – Bruxelles:

Environ 100 personnes ont participé à un rassemblement de protestation lors du premier acte public de la présidence grecque à Bruxelles. Les manifestants grecs et belges ont dénoncé les politiques barbares d’austérité du gouvernement grec et de l’UE. (suite…)

Publicités

Read Full Post »

Source: Initiative de Solidarité avec la Grèce qui résiste Bruxelles

Les travailleurs et les employés du métro d’Athènes, du train urbain et du tram doivent affronter une quatrième vague de coupes salariales en deux ans. Leurs revenus ont déjà été réduits de 45%. A présent, le gouvernement veut abolir leur convention collective qui prévoit des salaires minimum spécifiques à ce secteur et imposer une grille de salaires uniforme pour tous les travailleurs dans le secteur public. Les travailleurs veulent défendre leur convention collective. Après avoir protesté de toutes les manières possibles sans résultat, ils sont à présent en grève depuis plus de 8 jours.

Le représentant du syndicat des employés du métro d’Athènes Antonis Stamatopoulos explique: « On travaille 24h sur 24 dans des conditions difficiles. Ne devrait-on pas avoir droit à un supplément pour travailler les week-end et les jours fériés? Nous sommes des techniciens, des plombiers, des électriciens. Je ne suis qu’un technicien et j’ai un niveau d’éducation de base. Je travaille depuis plusieurs années et selon la nouvelle grille de salaires, je ne vais plus toucher que 600 euros » [Link in Greek] (suite…)

Read Full Post »

Ni en Grèce, ni en Belgique, ni nulle part!
Van Rompuy, Di Rupo, De Gucht, nous refusons votre austérité!
Manifestation ce mercredi 13 juin, à 18h, au départ de la bourse vers l’ambassade de Grèce
– Nous refusons de laisser le peuple grec isolé face aux attaques d’austérité.
– Nous sommes solidaires de la lutte du peuple grec contre les politiques d’austérité ainsi que de son aspiration à un gouvernement qui appliquera ses revendications, comme  l’annulation immediate des programmes d’austérité de l’UE et le FMI, l’audit de la dette et l’annulation de la dette illégitime.
– Nous condamnons l’attitude et le chantage de l’UE et des gouvernements qui dénie au peuple grec son droit démocratique de choisir sa politique sociale et économique, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de l’eurozone.
– Nous appelons dans ce sens à une convergence des résistances au-delà des frontières, pour rejeter l’austérité et le défaitisme, pour triompher de la droite extrême et pour construire une autre Europe au service des besoins sociaux de toutes et tous et des nécessités environnementales.

Read Full Post »

Rassemblement protestataire devant le Conseil, au rond-point Schuman

mercredi 15/2 à 17h

Appel de l’Initiative de Solidarité à la Grèce qui Résiste à un rassemblement protestataire contre la réunion Eurogroup, devant le Conseil, au rond-point Schuman
avec le soutien de CADTM Belgique,
Le dimanche 12 février 2012, de centaines des miliers des Grecs ont saisi les rues d’Athènes et d’autres villes grecques pour manifester contre le nouveau prêt de ‘sauvetage’ de l’UE FMI – BCE. Pourtant, ce plan a été approuvé, dimanche très tard dans la soirée, avec une procédure d’urgence, car ‘les marchés et l’Europe le demandent’ avec les votes des partis qui siègent au gouvernement présidé par M. Papademos, ex Vice Président de la BCE.

Read Full Post »

Hier, 10 février presque 70 grecs et belges se sont réunins devant la Représentation permanente de la Grèce auprès de l’UE pour se protester contre les mésures d’austerité qui ont été consenties entre le gouvernement grec et la Troïka et qui seront présentées au Parlément grec demain 12 février pour approbation. Les mésures comprennent des dimuntions de salaires et de pensions jusqu’à 22%, réduction du salaire minimum à 520 euros et abolition des conventions collectives. Et tout ça afin que la Troïka accorde un prêt supplémentaire de 130 milliards d’euros au gouvernement grec.

Des manifestations ont eu lieu à Athènes et d’autres villes grecques le 10 et le 11 février et d’autres en sont prévues pour le 12, jour du vote des mésures. Plusieurs bâtiments d’instittions de l’Etat ont été occupés: des mairies, des bureaux d’administration régionale et locale, ainsi que les Ministères du Travail et de la Santé. Certains sont toujours en occupation, ainsi que la Facuté de Droit à Athènes et le cinéma Olympion à Thessalonique, ou des Assemblées populaires ont lieu, afin de mieux coordoner la lutte.

Source et photos

Read Full Post »

Les syndicats grecs appellent à une nouvelle grève générale de 48h à partir de demain.

Les partis gouvernementaux veulent voter, ce dimanche, la réduction du salaire minimum à 520 € et la fin du renouvellement automatique des conventions collectives en cas de désaccords (ce qui équivaut, dans la pratique, à l’abolition des conventions collectives) etc.

La Troïka les presse aussi à réduire les pensions.

Ce sont les conditions pour que les gouvernements européens versent 130 milliards € au gouvernement grec pour lui permettre de rembourser ses dettes aux banques.

C’est le moment d’être solidaires pour défendre les droits sociaux partout en Europe et refuser de payer la dette illégitime.

Rassemblement protestataire demain, 10 février à 17h 
devant la Représentation Permanente de Grèce auprès de l’UE


Rue Jacques de Lalaing, 19-21

1040 BRUXELLES 
L’action est soutenue par la CNE, EPSU, les Comités Action – Europe

Read Full Post »

Samedi 3 décembre vers 20h à l’Espace Marx (Rue Rouppe 4, 1000 Bruxelles)

L’Initiative de Solidarité à la Grèce qui résiste soutient les 400 travailleurs des ‘ACIERIES GRECQUES’ et organise une soirée de solidarité afin de récolter des fonds pour soutenir leur grève.

La direction des ‘ACIERIES GRECQUES’ s’appuie aux lois antisociaux adoptées récemment par le gouvernement grec sous les instructions de la Commission Européenne pour violer la convention collective, et tente de limiter le temps du travail à 5 heures par jour et d’imposer des réductions qui feront tomber les salaires à 500 euros par mois.

L’employeur menace les travailleurs que, si ils n’acceptent pas telles mesures, la moitié parmi eux vont se faire licencier.

(suite…)

Read Full Post »