Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘FMI’

Rassemblements, le mercredi 12 juin :

Paris, 18h30 devant l’Ambassade Grecque à Paris (métro KLEBER, 17 Rue Auguste Vacquerie)

Lyon, 18h30 devant l’Opéra

 

Le gouvernement grec a annoncé hier la fermeture, en l’espace de moins de 12h, de l’organisme de l’audiovisuel public (ERT*) sous prétexte d’ « assainissement et de restructuration ». A l’aide des forces de police, toute émission a cessé avant minuit. Engageant une épreuve de force inédite, cette décision, appliquée par simple décret ministériel, entraine le licenciement direct de 2656 travailleurs et la suppression de presque 4000 postes au total. Inspirée par les consultants du Premier Ministre Antonis Samaras, la fermeture n’a été applaudi que par la Nouvelle Démocratie et l’Aube Dorée ! Tous les autres partis (SYRIZA, Grecs Indépendants et KKE de l’opposition, PASOK et DIMAR de la majorité) l’ont désapprouvée.

 

La fermeture survient au moment où les commissaires de la troïka sont à Athènes, alors que le gouvernement grec devrait remplir jusqu’à fin juin l’objectif assigné par les créanciers de la Grèce de supprimer 2000 emplois publics. L’épisode vient se rajouter à la longue liste du démantèlement progressif des services publics, en vertu des « plans de sauvetage » et des cures d’austérité auxquels sont soumis les peuples. Et pourtant, le mercredi 5 juin dans un rapport le FMI faisait son mea culpa en ce qui concerne le premier plan de sauvetage de la Grèce en 2010 et en remettant en cause l’efficacité même de la structure hybride de la troïka, aujourd’hui en charge de quatre plans de sauvetage dans la zone euro.

 

Même eux ne croient pas à leurs mesures ! Mais l’attaque en règle continue ! Contre les peuples, en suspendant toute légalité politique. (suite…)

Read Full Post »

Une série d’articles préparée en fin mars par l’Initiative des étudiant/es et travailleurs/es grec/ques de Lyon faisant le point sur la situation en Grèce.

Partie A : Crise, État d’exception et rôle de l’UE

Partie B : Dégradation des conditions sociales et privatisations

Partie C : Répression et adoption de l’agenda de l’extrême droite

Partie D : Fascisme

Partie E : Résistances

Crise, État d’exception et rôle de l’UE

Depuis 2008 la Grèce traverse une période de crise, crise dite économique afin de masquer sa signification profondément politique. La crise elle-même, ainsi que ses répercussions abominables ont été présentées par les politiciens et les médias comme un péril  »naturalisé », presque comme une catastrophe naturelle, imprévisible et inévitable. De même, les recettes de « sauvetage » dictées par la Troïka (F.M.I, B.C.E et U.E.) mises en place par le gouvernement grec ont été imposées comme la solution unique et inéluctable. La Grèce constituera l’espace pour la mise à l’épreuve des politiques européennes néolibérales les plus extrêmes, qui comprennent l’application de mesures d’austérité sans précédent et un projet de privatisations qui touche littéralement l’ensemble du domaine publique.

Le résultat direct est la dégradation radicale de la qualité de vie de la population .Une grande partie de la société grecque est forcée de changer et d’ajuster son comportement à la nouvelle réalité. Les citoyen-ne-s, qui pendant la période de l’abondance ont été traités par le système comme des consommateur/trices et des appareils de désir, pendant la période de crise sont surveillés et subissent constamment le contrôle social et la  »discipline » des marchés. Pour certain-e-s, la Grèce d’aujourd’hui constitue le laboratoire de fabrication de l’homme nouveau: précaire, soumis et périssable.

(suite…)

Read Full Post »

Le fameux chien Loukanikos de la place Syntagma et ses amis ont accueilli la Troika pendant la visite au Ministère de Finances le matin du lundi 4 mars.

Source : https://athens.indymedia.org/front.php3?lang=el&article_id=1460373

Read Full Post »

Source: Marianne

Le principal bailleur de fonds de la planète vient d’admettre sa faute : il a gravement sous-estimé les effets néfastes des cures d’austérité qu’il préconise. «Simple erreur de calcul», dit-il, mais dont les conséquences sont dévastatrices. Or, devinez quoi : les tenants de la rigueur continuent à faire comme si de rien n’était…

L’aveu est incroyable, presque inimaginable. Quatre ans après le déclenchement de la Grande Crise qui secoue les économies occidentales avec une violence sans égale depuis 1929, l’un des plus grands économistes de la planète, en l’occurrence le directeur du département Recherche du Fonds Monétaire International, vient de publier un rapport dans lequel il avoue que le FMI – et avec lui, l’ensemble des dirigeants européens, ministres des finances, Banque centrale, Commission européenne… – ont gravement sous-estimé les effets néfastes des politiques d’austérité infligées aux Etats les plus endettés.

(suite…)

Read Full Post »

Source: http://russeurope.hypotheses.org/490

L’agence de statistique de la Grèce vient de publier ses dernières données (Grèce PIB trimestriel), et elles s’inscrivent en faux par rapport aux « observateurs » qui croyaient en une amélioration de la situation dans ce malheureux pays. En fait, l’économie continue de s’effondrer et ce sur une pente désormais rapide. En valeur constante le Produit Intérieur Brut est passé de 211 milliards d’euros à 171 milliards, soit une chute cumulée de 19% depuis le premier trimestre de 2009. C’est bien à un véritable désastre que nous assistons.

Graphique 1

 

Souces : HELLSTAT

(suite…)

Read Full Post »

Saturday June 16th

Solidarity rally

15:00 Beursplein, Amsterdam

From Athens to Amsterdam:

NO to the cutbacks!

Solidarity with the Greek resistance

against European austerity (suite…)

Read Full Post »


« Si tu décomposes la Grèce, à la fin tu vois qu’il reste une olive, une vigne et un bateau. C’est  à  dire: ainsi, avec autant  tu peux la reconstruire  »
Odysséas ELYTIS


Chers concitoyens européens
Je m’adresse à vous et surtout à ceux qui ont visité la Grèce à l’occasion de leurs vacances et qui ont aimé le paysage et la culture hellénique. Je voudrais vous informer des plans catastrophiques que mettent en œuvre l’action concertée des dirigeants de l’Union Européenne, en coopération avec des sociétés multinationales, des investisseurs et leurs alliés politiques à l’intérieur de mon pays. (suite…)

Read Full Post »

Une lettre adressé à la France de la part de l’écrivain Makridakis*:


“Chers Français et concitoyens Européens,

Je m’adresse à vous, pas seulement grâce à votre tradition démocratique et à vos combats pour les droits de l’homme, mais aussi parce que votre pays, et certains Français illuminés du passé, comme Octave Merlier en 1945, ainsi que beaucoup d’autres personnalités à la fois célèbres et anonymes se sont précipités pour soutenir et aider les citoyens grecs et les combattants de la résistance dans les moments historiques de la guerre civile (1946-1949) et de la dictature militaire en Grèce (1967-1973).

Je vous adresse un cri d’angoisse et d’indignation à cause de ce qui se passe dans mon pays ces deux dernières années sous le prétexte d’une politique économique qui vise à échapper à la crise de la dette. (suite…)

Read Full Post »

Source : Libération

Par un collectif d’intellectuels et d’artistes européens

Au moment où un jeune Grec sur deux est au chômage, où 25 000 SDF errent dans les rues d’Athènes, où 30% de la population est tombée sous le seuil de pauvreté, où des milliers de familles sont obligées de placer leurs enfants pour qu’ils ne crèvent pas de faim et de froid, où nouveaux pauvres et réfugiés se disputent les poubelles dans les décharges publiques, les «sauveurs» de la Grèce, sous prétexte que les Grecs «ne font pas assez d’efforts», imposent un nouveau plan d’aide qui double la dose létale administrée. Un plan qui abolit le droit du travail, et qui réduit les pauvres à l’extrême misère, tout en faisant disparaître du tableau les classes moyennes.

(suite…)

Read Full Post »

DÉCLARATION COMMUNE

des professeurs de droit constitutionnel:

Giorgos Cassimatis, Professeur émérite, Université d’Athènes

Andreas Dimitropoulos, Professeur, Université d’Athènes

Giorgos Katrougkalou, Professeur, Université de Thrace

Elias Nikolopoulos, professeur à l’Université Panteion

Kostas Chrysogonou, Professeur à l’Université de Thessalonique

 

Nous nous sentons obligés de signaler au Parlement et au peuple grec que le texte que la délégation démocratique est appelée à voter aujourd’hui (NdT: 12/02/2012), viole de manière flagrante les dispositions fondamentales de la Constitution et du droit européen et international pour les raisons suivantes:

1. L’actuel Parlement a été élu en octobre 2009 dans des conditions politiques entièrement différentes et l’instruction qui lui a été donné, dans le sens de l’article 41 de la Constitution, était à l’opposé de ce que prévoit le texte déposé maintenant. Il manque, par conséquent, la légitimité démocratique de son adoption.

(suite…)

Read Full Post »

Les jeunes grecs sont, encore une fois, les premières victimes des mesures du nouveau prêt, dont les parlementaires grecs vote aujourd’hui, dimanche, le 12 février 2012. Le salaire pour les jeunes de moins de 25 ans baisse dramatiquement, et les conventions collectives deviennent, effectivement, inactives.

Lesdites « génération de 700 euros » et ensuite « génération de 592 euros » donnent leur place à la génération, qui sera rémunérée au montant de l’allocation chômage. En effet, le SMIC sera diminué de 22%. Une diminution complémentaire de 10% est prévue pour les jeunes de moins de 25 ans.

(suite…)

Read Full Post »

* Vis ton mythe en Grèce  (Slogan du ministère du Tourisme grec)

Read Full Post »

Vu sur Indymedia Nantes :

La manifestation nantaise de solidarité avec le peuple Grec était autonome : ni parti ni syndicats. L’appel spontané avait été lancé il y a quelques jours sur internet (voir ici : http://nantes.indymedia.org/article/25132).

Il s’agissait de répondre rapidement aux journées de révolte grecques de la fin de semaine dernière (voir ici : http://fr.contrainfo.espiv.net/2012/02/13/grece-resume-…ours/).

Ainsi, moins d’une semaines après les immenses manifestations helléniques contre le dernier plan d’austérité imposé au peuple grec, plus de 200 personnes sont venus manifester à Nantes.
En solidarité avec le peuple Grec mais aussi pour dire que partout les peuples subissent la même oppression du capitalisme et de l’État. Les assauts de la finance contre la Grèce ne sont qu’un prélude à la mise sous tutelle d’autres pays. Il s’agit donc de renforcer la solidarité internationale et l’amitié entre les peuple contre la dictature économique.
(suite…)

Read Full Post »

Πορεία αλληλεγγύης και συμπαράστασης στον ελληνικό λαό πραγματοποιήθηκε σήμερα Σάββατο 18 Φλεβάρη στην Τουλούζη της Γαλλίας στα πλαίσια μιας σειράς αντίστοιχων κινητοποιήσεων που γίνονται αυτές τις μέρες σε αρκετές πόλεις της Ευρώπης και του κόσμου. Περίπου 500 άτομα, στην πλειοψηφία τους Γάλλοι κι Έλληνες εργαζόμενοι και φοιτητές, συγκεντρώθηκαν στην πλατεία του Καπιτωλίου στο κέντρο της πόλης και κατόπιν κινήθηκαν μέσα από κεντρικούς δρόμους μέχρι το κτίριο της Νομαρχίας με επιστροφή στο Καπιτώλιο.

(suite…)

Read Full Post »

(Pour mieux comprendre, consultez le plan à la fin de l’article)

« Les manifestants ont commencés à se rassembler à la place Syntagma depuis midi. Vers 16 heures, il y avait déjà au moins 500 000 personnes, certes la plus grande manifestation de l’histoire de Grèce moderne. Les gens se pressaient à la place Syntagma et sur toutes les rues tout autour. Les stations du métro Syntagma et Panepistimio étaient déjà fermées, suite aux ordres de la police et le seul moyen d’approcher l’endroit par les moyens de transport public était la station du métro Monastiraki (NDT : à 1 km de la place Syntagma).

(suite…)

Read Full Post »

“Un million de signatures pour l’Europe”

BUT

La collection d’un (1) million de signatures en format électronique. Les signatures doivent couvrir les zones géographiques et de population de plus en plus des régions de l’Europe . Le texte portant les signatures, sera envoyé ensuite au Président de la Commission Européenne.

LE SENS DES SIGNATURES

Étant en OPPOSITION avec la misère économique et l’assujettissement individuel et national. La Solidarité Européenne. Celle, constitue une énorme obligation et responsabilité.

ON DEMANDE.

La SUPPRESSION de la Dette onéreuse. Quand les pays sont en “état de nécessité” (effondrement de la santé, de l’éducation, des salaires et des retraites), le paiement de la dette odieuse se met de coté. Et les besoins de survie et de dignité de l’individu se mettent en tête.

(suite…)

Read Full Post »

Le 12 février 2012, le Parlement grec a voté pour l’adoption des nouvelles mesures d’austérité, qui apporteront encore un prêt pour un pays déjà surendetté. Le Rapport du Comité Scientifique du parlement grec communiqué devant la session plénière du Parlement révèle que les mesures à adopter, à savoir la diminution du SMIC, l’abolition du statut de permanence pour les fonctionnaires publiques, l’arbitrage sur les différends découlant des négociations pour les conventions collectives de travail, qui devient facultatif, sont anticonstitutionnelles.

(suite…)

Read Full Post »

Athènes: Les flics jettent des pierres aux manifestants

 

Ce n’est pas la première fois d’ailleurs.

 

* Vis ton mythe en Grèce  (Slogan du ministère du Tourisme grec)

Read Full Post »

La Grèce « compte » désormais plus d’un million des chômeurs. Le pourcentage de 13,9% du novembre 2010 s’est élevé à 20,9% en novembre 2011.

Suite aux chiffres publiés par l’Autorité des statistiques grecque, en novembre 2011, 3.901.269 personnes occupaient un poste de travail, contre 1.029.587 chômeurs. Les femmes et les jeunes de 15 à 24 ans sont les plus touchés par le chômage, dont les pourcentages touchent le 24,5% et 48%, respectivement, contre 17% et 35,6%, en novembre 2010.

(suite…)

Read Full Post »

Peuples d’Europe réveillez-vous! Vous êtes les prochains dans la liste!

Source : odysseasgr

Read Full Post »

Older Posts »