Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘crise’

Documentaire de 80 minutes coréalisé par Emmanuel Borgetto, Laurent Lhermite, Alice Tabart et Christian Vialaret.

Lyon / 18 mai / Librairie La Gryffe / 15h

Lyon / 18 mai / Boulangerie du prado/ 20h

Plus d’info et prochaines projections en France: http://dedale.cine2000.org/

// Synopsis //

Le dédale économique représenté par la crise qui frappe le monde depuis quelques années pourrait bien aboutir à une remise en question profonde de nos systèmes politiques.

Partant d’une immersion, dans le courant de l’année 2012, dans la population athénienne malmenée par les mesures d’austérité et agressée par un Etat de plus en plus policier, ce documentaire ne se contente pas de montrer la souffrance à l’oeuvre si près de nous.
Il prend le temps au contraire d’écouter les pulsions de reconstruction, d’observer la cicatrisation en cours d’un lien social mis à mal par des années d’individualisme et l’élaboration d’actions ou de pensées qui pourraient permettre non seulement la sortie de crise mais également la gestion de l’après crise.

A la fois au contact du peuple, dans l’urgence des luttes personnelles et collectives, et inscrit dans des réflexions issues d’analystes travaillant depuis des années sur les problématiques grecques, Dédale déroule un fil allant du quotidien des victimes de la crise vers l’élaboration d’une organisation sociale réellement démocratique.

Car, réaction au traumatisme actuel, la démocratie pourrait bien renaître à l’endroit même où elle avait commencé, il y a 2600 ans.

 

Publicités

Read Full Post »

Une série d’articles préparée en fin mars par l’Initiative des étudiant/es et travailleurs/es grec/ques de Lyon faisant le point sur la situation en Grèce.

Partie A : Crise, État d’exception et rôle de l’UE

Partie B : Dégradation des conditions sociales et privatisations

Partie C : Répression et adoption de l’agenda de l’extrême droite

Partie D : Fascisme

Partie E : Résistances

Résistances

Face à la situation décrite précédemment les résistances ne manquent pas et des mouvements de toutes formes se développent.

Les 25 journées de grève générale depuis 2010 ont mobilisé des centaines de milliers de manifestants et ont constitué des jours de forte contestation contre les politiques mises en place.

Le mouvement des indignés en 2011 a été pour des milliers des personnes leur premier contact avec la politique et les structures horizontales et a donné sa place à un réseau d’assemblées de quartier; ces assemblées créent de nouvelles forme de démocratie participative et se lancent dans la création de structures autogérées et d’intervention politique à l’échelle du quartier. Leurs actions se focalisent sur la défense de l’espace public, les cuisines collectives, le troc, l’antifascisme et autres.

(suite…)

Read Full Post »

Une série d’articles préparée en fin mars par l’Initiative des étudiant/es et travailleurs/es grec/ques de Lyon faisant le point sur la situation en Grèce.

Partie A : Crise, État d’exception et rôle de l’UE

Partie B : Dégradation des conditions sociales et privatisations

Partie C : Répression et adoption de l’agenda de l’extrême droite

Partie D : Fascisme

Partie E : Résistances

Répression et adoption de l’agenda de l’extrême droite

La situation qu’on vient de décrire n’est évidemment pas agréable pour la population grecque qui s’est opposée aux mesures et aux plans de privatisations sous plusieurs formes. A noter ici que pour la première fois depuis la chute de la Dictature en 1974 les deux grands partis du centre se retrouvent aussi faibles : ils arrivent à peine à deux à avoir les votes suffisants pour former un gouvernement.

Pour arriver à gouverner le pays, ils ont déplacé leurs discours et leurs politiques vers l’extrême droite ; plusieurs événements inquiétants ont été remarqués ces trois derniers années, citons ici les plus importants.

Au niveau politique on a eu l’inclusion du parti de l’extrême droite Laos au gouvernement du banquier/technocrate Papadimos et la désignation de deux ministères à ce même parti. Ces deux ministres sont ensuite passés au parti de la Nouvelle Démocratie (centre-droit, parti principal du gouvernement actuel) et l’un de deux (Makis Voridis) s’est porté récemment en faveur de la peine à mort pour des cas extrême de criminalité. Il est aussi le représentant parlementaire de la Nouvelle Démocratie… (suite…)

Read Full Post »

Une série d’articles préparée en fin mars par l’Initiative des étudiant/es et travailleurs/es grec/ques de Lyon faisant le point sur la situation en Grèce.

Partie A : Crise, État d’exception et rôle de l’UE

Partie B : Dégradation des conditions sociales et privatisations

Partie C : Répression et adoption de l’agenda de l’extrême droite

Partie D : Fascisme

Partie E : Résistances

Dégradation des conditions sociales et privatisations

Une réalité aussi dure qu’inhumaine, dans laquelle les droits fondamentaux de la vie du peuple  grec sont atteints irréparablement par les conditions politiques, ne permet plus aux illusions du passé d’exister. La crise économique devient alors l’excuse idéale, venue reprendre les acquis populaires gagnés, depuis si longtemps, par les revendications sociales.

Des projets datés des précédentes années ont ainsi trouvé leur terrain d’application au prétexte de la crise, présentée comme une impasse sociale nécessitant des « sacrifices » de la part des travailleurs/es grecs/ques. Résultat, ces dernières années, une détérioration brutale des droits du travail s’effectue graduellement par tous les moyens possibles autant dans le secteur public qu’au secteur privé.  (suite…)

Read Full Post »

Une série d’articles préparée en fin mars par l’Initiative des étudiant/es et travailleurs/es grec/ques de Lyon faisant le point sur la situation en Grèce.

Partie A : Crise, État d’exception et rôle de l’UE

Partie B : Dégradation des conditions sociales et privatisations

Partie C : Répression et adoption de l’agenda de l’extrême droite

Partie D : Fascisme

Partie E : Résistances

Crise, État d’exception et rôle de l’UE

Depuis 2008 la Grèce traverse une période de crise, crise dite économique afin de masquer sa signification profondément politique. La crise elle-même, ainsi que ses répercussions abominables ont été présentées par les politiciens et les médias comme un péril  »naturalisé », presque comme une catastrophe naturelle, imprévisible et inévitable. De même, les recettes de « sauvetage » dictées par la Troïka (F.M.I, B.C.E et U.E.) mises en place par le gouvernement grec ont été imposées comme la solution unique et inéluctable. La Grèce constituera l’espace pour la mise à l’épreuve des politiques européennes néolibérales les plus extrêmes, qui comprennent l’application de mesures d’austérité sans précédent et un projet de privatisations qui touche littéralement l’ensemble du domaine publique.

Le résultat direct est la dégradation radicale de la qualité de vie de la population .Une grande partie de la société grecque est forcée de changer et d’ajuster son comportement à la nouvelle réalité. Les citoyen-ne-s, qui pendant la période de l’abondance ont été traités par le système comme des consommateur/trices et des appareils de désir, pendant la période de crise sont surveillés et subissent constamment le contrôle social et la  »discipline » des marchés. Pour certain-e-s, la Grèce d’aujourd’hui constitue le laboratoire de fabrication de l’homme nouveau: précaire, soumis et périssable.

(suite…)

Read Full Post »

Source : http://imetdionysos.wordpress.com/2013/03/08/qui-repand-la-misere-recoltera-la-colere/

Vitrine Stadiou

Façade d’un ancier magasin à Stadiou.

 

Depuis le dernier plan de “sauvegarde” de la Grèce, voté au Parlement Hellénique le Mercredi 7 Novembre 2012, il est tout à fait légitime de se tourner sur quelques chiffres. Le vote d’un nouveau plan du genre mérite que l’on se demande quels sont les résultats des précédents, mais aussi, à quoi cela va-t-il mener par la suite. Malheureusement, personne n’est disposé à répondre à ce dernier point. Par ailleurs il serait imprudent de ne pas préciser que les mesures votées sont soigneusement choisies par la Troika (FMI, BCE, UE), le trio politico-financier qui attise la colère des peuples dans certaines régions en Europe. Je pense notamment à la Grèce, évidemment, mais aussi à l’Espagne et le Portugal en autres… ces pays étant les plus violemment touchés par la crise économique, et sociale qui plus est. (suite…)

Read Full Post »

About Omikron Project:
We’re a group of guys and girls trying to show the world the untold side of the Greek crisis, and crush the negative stereotypes of our country.
Want to join us? Get in touch!
Email: omikronprjct@gmail.com
Web: http://omikronproject.gr
(Subtitles of this video available in Greek, French and Spanish.)

Read Full Post »

Older Posts »