Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘gréve de la faim’

La lutte de 300 immigrés a évidement entrainé pas mal d’attention sur le sujet de l’immigration et a conduit à un grand nombre de discussions intéressantes. Le but de cet article est donc de rassembler et de présenter certains arguments/opinions sur ce terrain sensible. La plupart sont extraits du journal Kathreftis (Miroir), qui avait comme sujet la lutte des 300.

Tout d’abord, il faut comprendre que personne n’aime quitter son pays natal. C’est là l’avenir incertain, la pauvreté et les guerres qui forcent les gens à quitter leur maison en espérant de trouver un meilleur futur. Ces situations (incertitude, pauvreté, guerres) sont très souvent provoquées par les pays ‘développés’. Que l’on aime ou pas notre stabilité et notre prospérité sont fortement liées à l’exploitation économique des pays dites du ‘tiers monde’.

(suite…)

Publicités

Read Full Post »

La décision du gouvernement grec de satisfaire une partie des revendications des 300 immigrés en grève de la faim, a démontré  qu’un combat n’est jamais perdu d’avance. C’est aussi la preuve, pour toutes/ s les travailleur(e)s que le gouvernement du mémorandum (ndlr: le programme de rigueur imposé au pays par l’UE et le FMI pour faire face à la crise) n’est pas invincible. L’esprit de lutte et la forte solidarité peuvent donner des résultats tangibles.

Il est évident que des luttes à long terme sont encore nécessaires pour supprimer les discriminations contre les travailleurs immigrés vivant en Grèce et en Europe. Cependant, il n’y a aucun doute que l’abnégation des 300 immigrés a ouvert un nouveau chemin vers la résolution du problème:

Nous voudrions remercier tous ceux et celles (et ils ont étaient nombreux et nombreuses …) qui ont soutenu cette lutte difficile depuis les évènements de la Faculté de Droit à Athènes jusqu’à l’hospitalisation des grévistes. Mais c’est surtout avec un profond respect que nous saluons les 300 combattants-militants. La classe des travailleurs peut en être fière.

Athènes 9 mars 2011

Initiative de soutien aux 300 immigrés en grève de faim

 

Read Full Post »

Newsletter du comité de solidarité aux 300 grevistes de la faim, suite à l’arrestation de 2 étudiantes solidaires.

(suite…)

Read Full Post »

Ce matin, le représentant de l’administration de l’hôpital M. Mousionas a « visité » 3 fois l’immeuble Hypatia. La première fois sans amener aucun document, la deuxième fois avec un document mais pas signé et la troisième fois, enfin, il a arrivé à amener le « bon » document.

Il est venu pour promouvoir la demande du gouvernement de transférer tous les grévistes à l’hôpital, en laissant vide la scène de leur lutte. Nos représentants (grévistes), lui ont répondu que s’il est venu de nous dire que le gouvernement, si généreux, peut nous offrir un lit à l’hôpital pour mourir, transmettez-lui que la lutte reste une lutte, même si la mort est proche. Cela veut dire que la seule raison pour laquelle on va à l’hôpital, c’est parce que ceux qui nous envoyent là-bas, continuent de voler notre dignité, ce qui conduit à notre épuisement. S’ils s’inquètent de notre santé, il faut qu’ils satisfassent nos demandes pour que nous puissions reprendre notre vie. En d’autres termes, nous les grévistes allons à l’hôpital seulement si nos médecins traitants estiment qu’il faut le faire.

(suite…)

Read Full Post »

La soirée prévue à l’Atelier de Canulars le vendredi 11 mars est maintenue !

Leur lutte, leur détermination et leur dignité nous ont touchées et nous pensons que c’est le moindre que nous puissions faire pour eux. L’appel au soutien est donc toujours valable et nous vous attendons toutes et tous pour discuter sur le sujet ainsi que fêter cette victoire ! D’ailleurs les ex-grévistes ont toujours besoin de notre aide financière. Bien que nous soyons content de l’évolution de cette histoire, nous considérons que le sujet des immigrés est loin d’être résolu et que les attaques vers les personnes les plus exploitées de la société ne vont pas cesser, voire augmenter (montée grandissante de l’influence/présence de l’extrême droite en Grèce et en France).

Notre soirée a donc une nuance supplémentaire : la poursuite des luttes pour les droits des immigrés, pour les droits de tous les travailleurs ! Les 300 immigréEs en Grèce, ainsi que le mouvement de solidarité, montrent que la seule lutte perdue est celle qui n’est pas faite, et ouvrent des nouvelles perspectives pour des mouvements victorieux !

Étudiant/es et travailleurs/es grec/ques de Lyon

source Rebellyon

Read Full Post »

Suite aux négociations de cet après-midi et suite à l’acceptation partielle (par le gouvernement) des revendications des immigrés, les derniers ont décidés d’arrêter leur grève de la faim!

Plus de détails, plus tard…

Read Full Post »

Read Full Post »

Older Posts »