Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Paris’

Le mercredi 19 juin à 19 h, Maison des passages, 44 rue St Georges Lyon V

Soirée-débat sur l’action des salariés de VIO-ME à Thessalonique qui ont récupéré leur usine

Avec MAKIS ANAGNOSTOU, porte-parole des travailleurs de VIO-ME

 

Vous ne le pouvez pas ? Nous nous le pouvons !

Avec ce slogan, les ouvriers de l’entreprise ont relancé la production de leur usine après que 98 % d’entre eux, se soient prononcés en faveur de sa reprise en autogestion. La direction de Viomijaniki Metaleftiki (Vio.Me.), a abandonné son usine de Thessalonique depuis mai 2011. En réponse à cette situation, les travailleurs réclament le versement de leur salaire et l’argent qui leur est dû pour faire fonctionner l’usine. Ils  refusent les licenciements et occupent leur usine depuis septembre 2011. Tout en préparant la constitution d’une coopérative ouvrière, ils revendiquent la reconnaissance de ce statut pour elle et pour celles qui suivront. Suite à une intense mobilisation dans Thessalonique et les environs, ils ont relancé la production en février 2013.

Après un rappel de la situation en Grèce et de la lutte du peuple par les membres de « l’Initiative des étudiants-es et travailleurs-ses grecs de Lyon », Makis Anagnostou présentera la lutte des travailleurs de VIO-ME.  Cette soirée sera l’occasion :

– de connaître une initiative exemplaire face à ce que la Troïka lui impose,

– de partager les perspectives de développement de ce type d’initiative et leurs liens avec les autres actions auto-organisées dans la santé, l’agriculture, … ,

– d’élargir le soutien à ces luttes,

– de débattre de la reprise, par leurs travailleurs, des entreprises menacées de fermeture, en Grèce, ici et ailleurs.

Après le débat, un repas convivial sera proposé; participation à prix libre pour les frais de voyage et le soutien de la lutte de Vio.Me.

Makis Anagnostou intervient aussi chez les FRALIB à Gémenos (13) le lundi 17 après midi, à Genève le mardi 18 et à Paris le jeudi 20.

Tournée co-organisée par l’association AUTOGESTION (Paris)

Et « l’initiative des étudiants-es et travailleurs-ses grecs à Paris et à Lyon »

Avec le soutien de plusieurs organisations politiques et associations.

VioMe_Affiche_Lyon

Read Full Post »

APTOPIX France Hollande Olympics

À Paris, le 18 février 2013

Nous, étudiants et travailleurs grecs à Paris,

Nous, citoyens animés par le désir de démocratie, de justice sociale et d’humanité, membres de différents collectifs ou militants à titre individuel,

Souhaitons attirer votre attention sur la portée de votre visite imminente en Grèce.

Le gouvernement grec poursuit une politique de démolition des droits sociaux acquis depuis des décennies et accélère la ruine économique du pays, plongeant des millions de citoyens grecs dans la détresse.

Cette entreprise néfaste, contraire aux règles parlementaires et constitutionnelles, ainsi qu’à de nombreuses décisions judiciaires de première instance ou de juridictions supérieures, s’effectue avec l’alibi de la situation d’otage dont argue ledit gouvernement et la caution d’instances étrangères – la fameuse « Troïka » : FMI, BCE et UE.

(suite…)

Read Full Post »

Paris :

parisfondationhellenique28janvier2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Université Paris Diderot – Bibliothèque Nationale de France :

img-20130110-00073

Lille :

image

Brussels :

312471_326835464088314_1607327522_n

 

 

Read Full Post »

Le dimanche 25 novembre, le Réseau de Solidarité et d’Information pour l’Action Antifasciste et Antirépressive en Grèce avec la CNT-Santé sociale organisent une soirée d’Information et de Solidarité pour le Combat Antifasciste et Antirépressif en Grèce.

Dans le contexte de l’actuelle crise systémique du capitalisme, qui provoque déjà une grave crise humanitaire en Grèce, la violente paupérisation de la population au profit des milieux financiers s’accompagne d’une montée en puissance des modes de gouvernance autoritaires et joue un rôle catalyseur dans une foudroyante expansion du fascisme. La répression brutale des manifestations et la chasse officielle aux migrants se trouve ainsi doublée des agissements du parti néo-nazi Aube Dorée qui, bénéficiant du soutien implicite de la police, cherche à s’imposer par l’intimidation. Les innombrables agressions contre toute personne de couleur ou apparemment d’origine étrangère, des anarchistes, des gens de gauche, des syndicalistes, des homosexuels et des Roms s’ajoutent à des expéditions punitives contre les commerces des immigrés et aux menaces de mort proférées contre tous ceux qui osent s’y opposer, qu’ils soient politiciens, journalistes, universitaires ou prélats.

(suite…)

Read Full Post »

Source : Initiative des étudiants et travailleurs grecs de Paris

 

Rassemblement devant l’ambassade de Grèce vendredi 15 juin à 18h30 (métro Kléber – 17 rue Auguste Vacquerie)

 

Les travailleurs, les chômeurs, la jeunesse grecs ont envoyé un message fort lors des élections législatives le 6 mai dernier en se positionnant contre l’austérité, contre le memorandum. Devant l’impossibilité de former un gouvernement, de nouvelles élections vont avoir lieu le 17 juin.

La troïka (FMI, BCE, UE), les dirigeants européens notamment français, et la classe dirigeante grecque exercent une pression et un chantage maximal sur le peuple grec pour le faire voter en faveur de toujours plus d’austérité et pour valider les politiques qui font plonger dans la misère des pans entiers de la population depuis le début de la crise.

(suite…)

Read Full Post »

EXPOSITION, du 21 avril au 18 mai, lundi au samedi 10h à 12h30 – 13h à 19h

Vernissage: samedi 21 avril de 18h à 21h

iReMMO, 5 rue Basse des Carmes, 75005 Paris

Murs… mots d’Athènes ! s’écrire sur les murs.

La photographe anglo-grecque Brenda Turnnidge nous livre un aperçu du bouillonnant climat qui règne dans la capitale grecque.
« Murs… mots d’Athènes ! »
nous happe, hors circuits touristiques, dans la réalité de la ville ici et maintenant  : face à la crise grecque. Ne sommes-nous — ou ne serons-nous bientôt — pas tous des  Grecs… ?

L’exposition propose un itinéraire hanté par l’ombre colossale de l’Acropole, de Pláka à l’université d’économie et au quartier d’Exarhia via la place Syntagma. Par leurs slogans, les étudiants nous somment de mettre le feu à tout ce qui déjà nous brûle trop. Socrate l’affirmait en son temps : « Rien n’est trop difficile pour la jeunesse.  » L’histoire est en train de  histoire qui raconte la colère, la contestation et l’état de confusion dans lequel sont plongés nombre de Grecs. Une histoire de désarroi et de  déception, aussi. (suite…)

Read Full Post »

Manifestation à Paris, Samedi 18/02

à 14H au Parvis des droits de l’homme (métro Trocadéro)

« Démocratie : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ? »

La nuit du 12 février, 199 député-e-s  grecs ont voté les nouvelles mesures imposées par la Troïka (UE, BCE, FMI) qui plongent le pays dans un chaos et une misère encore plus profonde. 101 député-e-s ont désapprouvé soit la totalité, soit une partie de ce nouvel accord. Sous la menace de la faillite et absolument conscients que le parlement n’allait pas décider, mais seulement ratifier les diktats, la majorité des député-e-s a cédé au chantage. Alors que dans tout le pays le peuple exprimait son opposition aux projets monstrueux des créanciers, le parlement accordait aux banques le droit de mort et de vie sur le peuple grec, tout en admettant que ce n’est plus aux institutions politiques ni aux élu-e-s  de gouverner. Au delà du drame que vit la Grèce, cette évolution constitue le renversement le plus flagrant du système et des traditions politiques européennes ; et, en tant que tel, il annonce l’avenir de toute l’Europe. Contrairement à ses députés, la population du pays n’a pas cédé face à ce chantage. A Athènes et partout dans le pays, le peuple qui résiste a inondé les rues. Encore une fois la seule réponse du gouvernement a été la répression.

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »