Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘peuple grec’


« Si tu décomposes la Grèce, à la fin tu vois qu’il reste une olive, une vigne et un bateau. C’est  à  dire: ainsi, avec autant  tu peux la reconstruire  »
Odysséas ELYTIS


Chers concitoyens européens
Je m’adresse à vous et surtout à ceux qui ont visité la Grèce à l’occasion de leurs vacances et qui ont aimé le paysage et la culture hellénique. Je voudrais vous informer des plans catastrophiques que mettent en œuvre l’action concertée des dirigeants de l’Union Européenne, en coopération avec des sociétés multinationales, des investisseurs et leurs alliés politiques à l’intérieur de mon pays. (suite…)

Read Full Post »

Le samedi 10/3/2012 un rassemblement et une manifestation en soutien au peuple grec ont été réalisés à la ville de Grenoble. Le rassemblement a été organisé par plusieurs organisations: NPA, CAC ( Collectif Audite Citoyen de la dette publique ) 38, PCF, ATTAC et autres.

A 15h environ 80 personnes se sont rassemblées à la place Félix Poulat au centre ville afin de manifester contre les mesures d’austérité qui plongent la société grecque chaque jour dans le chaos. Avec des slogans comme « Solidarité de combat avec le peuple grec », « OXI, NON au diktat de l’U.E. », « De Madrid à Paris, dehors le FMI », « Bientôt en Belgique, Italie etc », les manifestants ont approché le consulat grec où ils ont lu un texte et ont aussi chanté des chansons grecques .

Après les manifestations du 17 & 18/2/2012, ce rassemblement a aussi révélé que les gens comprennent que la crise n’est pas seulement un problème grec mais qu’elle touche tous les peuples. Ce qui est imposé au peuple grec commence à l’être aux peuples espagnols, irlandais, italiens etc et bien entendu, c’est bientôt le tour de la France : chômage de masse, salaires en berne… Plus précisément, il y avait des gens qui ont déclaré se sentir « révoltés » par l’humiliation du peuple grec imposée par la « Troika » et être convaincus que pour ce combat tous les peuples doivent résister ensemble.

Read Full Post »

Le samedi 18 février, dans de nombreuses villes européennes étaient organisés des rassemblements en soutient au peuple Grec. En réponse, le dimanche 20 février, certains Grecs qui manifestaient devant le Parlement ont communiqué un message de remerciement à l’aide de panneaux et de lettres.

Le lundi 20 février le quotidien Ouest France a repris la photo « We thank you » pour en faire sa Une. Ce qui importe ici, c’est la légende qui va avec et donne tout son sens au geste des Grecs :

« Le message de ces jeunes Grecs devant le Parlement d’Athènes résonne comme un appel au secours. Aujourd’hui, l’Eurogroupe (les ministres des Finances de la zone Euro) et le FMI leur diront s’ils ont raison d’espérer, en avalisant ou non le deuxième plan de sauvetage. Et malgré tout, d’autres mesures d’austérité devront suivre… » (suite…)

Read Full Post »

Source: Editionslibertalia


Je n’aime pas la violence. Je ne pense pas que l’on gagne beaucoup à brûler des banques et faire tomber des vitrines. Et pourtant, je ressens une poussée de plaisir quand je vois, à Athènes et dans d’autres villes grecques, les réactions à la ratification par le Parlement grec des mesures imposées par l’Union européenne. Voire plus : s’il n’y avait pas eu d’explosion de colère, je me serais senti perdu à la dérive dans un océan de dépression.

Cette joie est celle de voir le ver, trop souvent piétiné, se retourner et rugir. La joie de voir ceux et celles dont les joues ont été claquées milles fois, rendre la claque. Comment peut-on demander à des gens d’accepter docilement les coupes drastiques, qu’impliquent les mesures d’austérité, dans leurs niveaux de vie ? Doit-on souhaiter qu’ils acceptent simplement que l’énorme potentiel créatif de tant de jeunes gens soit noyé, leurs talents piégés dans une vie de chômage de masse et de longue durée ? Tout cela pour que les banques soient remboursées, et que les riches puissent s’enrichir ? Tout cela, seulement pour maintenir en vie un système capitaliste qui a depuis longtemps dépassé sa date de péremption, et qui n’offre aujourd’hui au monde rien d’autre que la destruction ? Que les Grecs acceptent ces mesures ne serait que l’augmentation exponentielle de la dépression, celle de l’échec d’un système aggravé par la dépression de la dignité perdue.

(suite…)

Read Full Post »

Comme de nombreux grecs et francos-grecs, traumatisé par le DIMANCHE NOIR de Grèce du 12 février,  j’ai milité depuis dimanche 12/02 dans la nuit comme un dingue pour organiser la riposte des grecs /des francos grecs et des français de l’Hérault.

(suite…)

Read Full Post »

    Στις 18/2/2012 πραγματοποιήθηκε στην Λυών συγκέντρωση αλληλεγγύης στον ελληνικό λαό, στα πλαίσια μιας γενικότερης ευρωπαϊκής κινητοποίησης με κεντρικά συνθήματα  «Είμαστε όλοι Έλληνες εργαζόμενοι» και «Αλληλεγγύη στον ελληνικό λαό». Ο κόσμος άρχισε να συγκεντρώνεται στις 15.00 ώρα Γαλλίας, συμβολικά, έξω από το Ελληνικό Προξενείο της Λυών προκειμένου να διαμαρτυρηθεί ενάντια στην σκληρότητα των νέων μέτρων του μνημονίου 2 που ψηφίστηκε την Κυριακή 12/2/2012 στην Αθήνα.

(suite…)

Read Full Post »

(Pour mieux comprendre, consultez le plan à la fin de l’article)

« Les manifestants ont commencés à se rassembler à la place Syntagma depuis midi. Vers 16 heures, il y avait déjà au moins 500 000 personnes, certes la plus grande manifestation de l’histoire de Grèce moderne. Les gens se pressaient à la place Syntagma et sur toutes les rues tout autour. Les stations du métro Syntagma et Panepistimio étaient déjà fermées, suite aux ordres de la police et le seul moyen d’approcher l’endroit par les moyens de transport public était la station du métro Monastiraki (NDT : à 1 km de la place Syntagma).

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »