Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘situation sociale’

Une série d’articles préparée en fin mars par l’Initiative des étudiant/es et travailleurs/es grec/ques de Lyon faisant le point sur la situation en Grèce.

Partie A : Crise, État d’exception et rôle de l’UE

Partie B : Dégradation des conditions sociales et privatisations

Partie C : Répression et adoption de l’agenda de l’extrême droite

Partie D : Fascisme

Partie E : Résistances

Crise, État d’exception et rôle de l’UE

Depuis 2008 la Grèce traverse une période de crise, crise dite économique afin de masquer sa signification profondément politique. La crise elle-même, ainsi que ses répercussions abominables ont été présentées par les politiciens et les médias comme un péril  »naturalisé », presque comme une catastrophe naturelle, imprévisible et inévitable. De même, les recettes de « sauvetage » dictées par la Troïka (F.M.I, B.C.E et U.E.) mises en place par le gouvernement grec ont été imposées comme la solution unique et inéluctable. La Grèce constituera l’espace pour la mise à l’épreuve des politiques européennes néolibérales les plus extrêmes, qui comprennent l’application de mesures d’austérité sans précédent et un projet de privatisations qui touche littéralement l’ensemble du domaine publique.

Le résultat direct est la dégradation radicale de la qualité de vie de la population .Une grande partie de la société grecque est forcée de changer et d’ajuster son comportement à la nouvelle réalité. Les citoyen-ne-s, qui pendant la période de l’abondance ont été traités par le système comme des consommateur/trices et des appareils de désir, pendant la période de crise sont surveillés et subissent constamment le contrôle social et la  »discipline » des marchés. Pour certain-e-s, la Grèce d’aujourd’hui constitue le laboratoire de fabrication de l’homme nouveau: précaire, soumis et périssable.

(suite…)

Read Full Post »

Bêtise ou complaisance ? L’intervention de la journaliste Alexia Kefalas sur le plateau de « C dans l’air » du 22 mai est étonnante. La correspondante de France 24, du Figaro ou encore France Culture en Grèce a tout l’air de trouver que les néonazis d’Aube dorée se rendent utiles. (suite…)

Read Full Post »

Encore une vidéo des événements du 12 février.

Pour ceux et celles qui n’ont pas encore appris le slogan entendu à la vidéo cliquez ici.

 

Read Full Post »

Source : http://oclibertaire.free.fr/

Communiqué de l’Assemblée des travailleurs de l’hôpital autogéré de Kilkis (nord de la Grèce). 18 février 2012

Comme cela avait été décidé, l’occupation de l’Hôpital général de Kilkis commence en dépit des médecins, des politiciens et des syndicalistes installés. Malgré les tentatives désespérées des échelons les plus élevés de la bureaucratie syndicale, qui ont abandonné l’Assemblée générale des travailleurs de l’hôpital sous les huées et les sifflements, les présents, à l’unanimité, ont décidé de commencer l’occupation de l’hôpital le lundi matin 20 février et de mettre en place des groupes de travail et de responsabilité, qui travailleront sous le contrôle de l’Assemblée générale. L’information commence à se répandre largement et des médias et journalistes indépendants ont déjà manifesté leur intérêt. Les travailleurs sont conscients de l’énorme responsabilité qu’ils prennent par rapport aux patients, aux citoyens, à la société locale et aussi par rapport à eux-mêmes et aux personnes de leur entourage, et ils sont déterminés à amener leurs objectifs à terme, par des accords conclus par consensus et solidarité. Ces objectifs ne sont pas strictement sectoriels. Ils sont plus larges et ont un caractère politique. Les travailleurs de l’hôpital de Kilkis ne reconnaissent pas le gouvernement actuel, un gouvernement imposé et volontairement esclave d’autres intérêts, et déclarent l’auto-gouvernement de l’hôpital.

(suite…)

Read Full Post »

Les jeunes grecs sont, encore une fois, les premières victimes des mesures du nouveau prêt, dont les parlementaires grecs vote aujourd’hui, dimanche, le 12 février 2012. Le salaire pour les jeunes de moins de 25 ans baisse dramatiquement, et les conventions collectives deviennent, effectivement, inactives.

Lesdites « génération de 700 euros » et ensuite « génération de 592 euros » donnent leur place à la génération, qui sera rémunérée au montant de l’allocation chômage. En effet, le SMIC sera diminué de 22%. Une diminution complémentaire de 10% est prévue pour les jeunes de moins de 25 ans.

(suite…)

Read Full Post »

Des manifestations ont eu lieu dans la plupart des grands villes du pays. Des bâtiments du service public (mairies/préfectures/service d’impôts) ont été bloqués ou occupés à  Patras,Veria, Mitilène, Corfu, Kavala,Larissa, Rethimno et Chania. Dans certains cas, les manifestants ont décidés de continuer l’occupation après la fin des manifestations et les transformer  en lieu de lutte. Des assemblées sont ainsi réalisées pour décider les actions des prochains jours.

(suite…)

Read Full Post »

Les présidents des parties qui forme le gouvernement de coalition (socialiste, droite et extrême droite) se sont mis d’accord pour l’application des exigences de la Troika (FMI,Union Européenne,Banque Centrale Européenne). Un nouveau plan d’austérité est prêt à être voté au parlement grec le Dimanche 12 février.

Une partie des mesures que la Troïka veut imposer pour l’aboutissement du PSI (le dit « haircut »/ »la coupe » de la dette):

  • -22% pour le SMIC, à savoir 480 euro par mois net (586€ brut de 751€ brut actuellement)
  • Pour les jeunes de 18-25 ans, la réduction s’élève à -32% donnant environ 430€ brut ( 510€ brut de 592€ brut actuellement).
  • Les réductions vont s’appliquer, de manière rétroactive à partir de janvier 2012, dans tous les salaires, retraites et allocations chômage (allocation de chômage: 359€ euro de 461€ actuellement, touchable uniquement lors d’un an).

(suite…)

Read Full Post »

A Athènes, certains parents trop pauvres pour subvenir aux besoins de leurs enfants préfèrent les abandonner dans les centres d’action sociale.

A situation désespérée, mesure désespérée… Comme Maria, une jeune mère célibataire au chômage depuis plus d’un an, de plus en plus de parents grecs préfèrent, par manque de moyens financiers, confier leurs enfants aux services sociaux ou religieux de la capitale. Il y a quelques mois, elle a décidé de laissé sa fille à l’association SOS Children’s Villages, une association caritative autrefois habituée à recueillir les enfants de parents drogués ou alcooliques.

(suite…)

Read Full Post »

A ses difficultés économiques, la Grèce voit s’ajouter une situation sanitaire de plus en plus préoccupante.

La cure d’austérité que subit la Grèce n’a, pour ses habitants, de cure que le nom. Une récente étude britannique, publiée dans le journal médical The Lancet, souligne que les coupes budgétaires drastiques opérées dans le secteur de la santé ont sensiblement dégradé la situation sanitaire du pays. La proportion de personnes qui reportent leur visite chez le médecin ou le dentiste a augmenté. Et les admissions à l’hôpital public ont bondi de 24 % par rapport à 2009, tandis que celles des cliniques privées chutaient de près de 30 %.

Les auteurs décrivent un système hospitalier gravement touché par la réduction de ses financements (- 40 % depuis le début de la crise). Au manque de personnel et aux ruptures d’approvisionnement en médicaments s’ajoute la corruption des professionnels de santé, devenue un passage obligé quand on veut être pris en charge rapidement.

(suite…)

Read Full Post »