Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘violence’

Τraduction: Christine Cooreman

*Nous signons – diffusons et manifestons en faveur du citoyen Petros Kapetanopoulos, pour la démocratie, pour la justice et contre toutes les formes de fascisme, quelque soit le masque sous lequel il se cache !


La nouvelle:

Le 21 juillet, Petros Kapetanopoulos a entendu des cris dans son quartier, à Kolonos (Athènes). Il venait de mettre son jeune fils au lit et dit a son épouse qu’il allait sortir voir ce qui se passait. Alors qu’il venait de sortir, il a vu que cinq officiers de la brigade DIAS avait arrêté un immigré. Un des officiers avait le pied sur le ventre de l’homme arête. “Pourquoi faites-vous ça? Vous l’avez arrêté, pas besoin d’être violents !”, leur dit  Petros Kapetanopoulos. Ils expliquèrent à Petros qu’ils n’étaient pas en train de piétiner l’homme et firent à nouveau une démonstration de force en frappant l’homme “C’est ça, piétiner l’homme”, lui dirent-ils.  Petros répéta que ce qu’ils faisaient c’était torturer un homme déjà arrêté.  Quel en fut le résultat ? Petros fut, lui aussi, arrêté ! (suite…)

Publicités

Read Full Post »

Source: initiative des étudiant(e)s et travailleurs(euses) grec(que)s à Paris

Savas Metikidis sur la révolte de décembre 2008

Savas, enseignant, 45 ans, père de famille, militant syndical et de gauche radicale, suicidé le 21 avril 2012

La violence c’est de travailler quarante ans pour des miettes et de te demander si et quand tu sortiras à la retraite.

La violence c’est les titres et les actions, les caisses dépouillées de la Sécu, l’arnaque de la Bourse.

La violence c’est d’être obligée de te faire un crédit immobilier que tu va rembourser en or.

La violence c’est le droit inconditionnel de ton employeur de te mettre à la porte quand il veut.

La violence c’est le chômage, la précarité, les 700 euros en noir ou déclarés. (suite…)

Read Full Post »