Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘LIBERTE D’EXPRESSION’

Rassemblements, le mercredi 12 juin :

Paris, 18h30 devant l’Ambassade Grecque à Paris (métro KLEBER, 17 Rue Auguste Vacquerie)

Lyon, 18h30 devant l’Opéra

 

Le gouvernement grec a annoncé hier la fermeture, en l’espace de moins de 12h, de l’organisme de l’audiovisuel public (ERT*) sous prétexte d’ « assainissement et de restructuration ». A l’aide des forces de police, toute émission a cessé avant minuit. Engageant une épreuve de force inédite, cette décision, appliquée par simple décret ministériel, entraine le licenciement direct de 2656 travailleurs et la suppression de presque 4000 postes au total. Inspirée par les consultants du Premier Ministre Antonis Samaras, la fermeture n’a été applaudi que par la Nouvelle Démocratie et l’Aube Dorée ! Tous les autres partis (SYRIZA, Grecs Indépendants et KKE de l’opposition, PASOK et DIMAR de la majorité) l’ont désapprouvée.

 

La fermeture survient au moment où les commissaires de la troïka sont à Athènes, alors que le gouvernement grec devrait remplir jusqu’à fin juin l’objectif assigné par les créanciers de la Grèce de supprimer 2000 emplois publics. L’épisode vient se rajouter à la longue liste du démantèlement progressif des services publics, en vertu des « plans de sauvetage » et des cures d’austérité auxquels sont soumis les peuples. Et pourtant, le mercredi 5 juin dans un rapport le FMI faisait son mea culpa en ce qui concerne le premier plan de sauvetage de la Grèce en 2010 et en remettant en cause l’efficacité même de la structure hybride de la troïka, aujourd’hui en charge de quatre plans de sauvetage dans la zone euro.

 

Même eux ne croient pas à leurs mesures ! Mais l’attaque en règle continue ! Contre les peuples, en suspendant toute légalité politique. (suite…)

Read Full Post »

EXTERNALITES ET OBJECTIVITE

 

10/04/2013 – Le rectorat de l’Ecole Polytechnique Metsovion (EMP) perd le procès concernant les sanctions restrictives entamé par le Comité National des Télécommunications et des Postes (EETT) pour une ancienne émission radio sur les ondes 98,1 ainsi que l’émission de la Radio Entassi qui émet par intermittence à partir du toit-terrasse de l’EMP attenant à proximité de la fréquence de la radio Skai. Une répression de procédure additionnelle qui viendra se greffer aux poursuites judiciaires antérieures contre Indymedia Athènes et contre la Radio d’Expression Subversive.

11/04/2013  A l’initiative du recteur, le courant alimentant la radio Entassi est coupé. Au même instant, Indymedia Athènes et la Radio d’Expression Subversive, qui émet sur les ondes 93.8 et qui n’a rien à voir avec le procès, sont privés d’internet. Jusqu’à présent, il n’a pas été clarifié comment de sanctions restrictives d’émission radio se sont transformées en musellement de tous les moyens de contreinformation du campus. A la place du procureur, le recteur de l’EMP, Simos Simopoulos, s’est basé sur le règlement interne de l’EMP qui requière un nom pour tout IP pour interrompre l’internet. Or, fournir une identité personnelle au serveur de la station de radio ou de l’Indymedia, qui sont des collectifs autoorganisés de contre-information, permettrait des persécutions paraétatiques ou des attaques fascistes. A cela, le corps de l’Association des Etudiants Ingénieurs (SPHM), qui héberge ces collectifs, a déclaré unanimement et ce, depuis six mois, son « nom » pour que les collectifs politiques jouissent de l’internet. Comme par hasard ce document a été soi-disant perdu ou est inexistant. (suite…)

Read Full Post »