Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Divers’ Category

arton12701-5e7caLe 18 septembre l’antifasciste et musicien de low bap Pavlos Fussas, 33 ans, est poignardé à mort par les membres de l’Aube Dorée, groupe néonazi grec qui a réussi à entrer au parlement. Cette assassinat s’ajoute à une longue liste d’attaques de néonazis contre des immigréEs, des militantEs et tous ceux qui s’opposent à leurs idées fascistes. Suite à cet événement tragique des dizaines de manifestations et de rassemblements s’organisent de manières spontanées partout en Grèce. (suite…)

Read Full Post »

Source : http://left.gr/news/felicitations-m-samaras-et-vous-quand-le-depart

Auteur : S. PANAGIOTIDIS

Félicitations M. Samaras! Vous les avez arrêté ces fascistes, ces criminels de l’Aube Dorée.

Mais maintenant, vous devez répondre à certaines questions. Parce qu’avant d’aborder la question pénale du fascisme, il faut se rappeler qu’il s’agit surtout d’un problème politique, et que le chemin vers le fascisme ne se trace pas tout seul:

Allez-vous renvoyer N. Dendias, Ministre de l’Ordre Public et de la Protection du Citoyen, qui a gardé pendant si longtemps dans son tiroir les éléments de 31 affaires dont sont responsables pénalement les membres de l’Aube Dorée?

Cet ministre qui savait que l’Aube Dorée était coupable des meurtres des immigrés, mais qui a attendu la mort d’un grec, pour transmettre les dossiers aux autorités de la justice? Celui qui, après les découvertes de la police sur l’affiliation au parti de l’Aube Dorée des responsables du meurtre de l’immigré de Petralona, a couvert l’affaire en annonçant simplement la découverte à leurs domiciles de documents «d’un parti politique», sans renvoyer quiconque face à la justice ? Celui qui quelques heures après le meurtre de Pavlos Fissas, a permis aux partisans de l’Aube Dorée de lancer des pierres aux manifestants antifascistes, aux côtés des forces spéciales de la police ? Celui qui endosse la responsabilité, pendant l’exercice de ses fonctions ministérielles, de l’infiltration de la police et de l’armée par l’extrême droite, en lui offrant ainsi un filet de protection? Celui qui était toujours prêt de dénoncer l’illégalité des activités de la gauche, et qui s’est tu quand l’Aube Dorée a fermé les frontières avec l’ Albanie?

Répondez nous aussi, M. Dendias : allez-vous renvoyer votre conseiller politique, F. Kranidiotis, qui se déclare «nationaliste» et sympathisant de l’ancien dictateur Metaxas, qui soutenait l’Aube Dorée en écrivant que «les hécatombes des immigrés poignardés n’existent que dans la propagande chimérique et simpliste des journalistes progressistes et dans les interventions des éclaireurs gauchistes de SYRIZA /EKM et des autres mouvements alternatifs »?

M. Samaras, allez-vous renvoyer également le Secrétaire Général du Gouvernement, T. Baltakos, qui envisageait la possibilité d’une collaboration gouvernementale entre la Nouvelle Démocratie et l’ Aube Dorée?

Allez-vous renvoyer P. Psomiadis, qui qualifiait l’Aube Dorée de « parti frère » de la Nouvelle Démocratie?

Allez-vous renvoyer D. Bakoyannis, qui qualifiait ses relations avec l’ Aube Dorée de « particulièrement courtoises »?

Allez-vous renvoyer V. Polydoras, qui certifiait que l’Aube Dorée ne constituait pas une menace pour la Démocratie?

Allez-vous renvoyer M. Voridis, qui pendant sa jeunesse ne manquait pas d’offrir des témoignages de son respect au chef de l’Aube Dorée, M. Micholialakos?

Allez-vous renvoyer A. Georgiadis qui était aussi élogieux que l’ Aube Dorée à l’égard de Metaxas, qui diffuse les livres antisémites de Plevris, en alléguant des conspirations sionistes? Celui-là même qui à l’occasion de l’incendie, provoqué par l’Aube Dorée, d’un salon de coiffure tenu par un Pakistanais et du coup de poignard contre le client grec qui a osé protester, a eu comme seule réaction au Parlement de s’interroger sur la légalité du commerce du Pakistanais, en laissant entendre qu’il s’agissait de l’application d’une juste sanction?

Allez-vous renvoyer le responsable de votre Bureau de Presse, G.Mouroutis, qui prétendait, comme l’Aube Dorée, que le but de SYRIZA était d’ «incendier» la ville d’Athènes?

Allez-vous renvoyer vos députés et vos ministres qui, à l’instar de l’Aube Dorée, déclaraient que SYRIZA soutient le terrorisme?

Mais surtout, M. Samaras…

Vous! Allez-vous vous soumettre au verdict du peuple grec? Vous, qui déclariez que notre devoir est de reconquérir nos villes grecques livrées aux immigrés, message véhiculé par l’ Aube Dorée? Vous, qui de concert toujours avec l’Aube Dorée, accusiez la Gauche de pratiquer «une idéologie terroriste»? Vous, qui après les coups criminels portés par les membres de l’Aube Dorée contre les militants du Parti Communiste à Perama, vous êtes abstenus de demander la condamnation de cet acte par le parti de la Nouvelle Démocratie!

Nous attendons de vous des réponses immédiates. Qu’elles viennent dans un délai plus court que celui qui a fallu à votre réflexion pour «comprendre» la menace du parti de l’Aube Dorée !

Traduction : Vassiliki PAPADAKI

Read Full Post »

 Rassemblement à Lyon, jeudi 19/09/13 à 18h30, Place de la Comédie (Opéra/Hôtel de Ville)

PavlosLe musicien de hip-hop et militant antifasciste Pavlos Fyssas est mort. Il a été froidement assassiné par un membre du parti Néo-nazi, Aube Dorée le 17/09/2013. L’antifasciste a reçu des coups de couteau directement au niveau du cœur devant de dizaines des personnes avec la tolérance des forces policières qui ont refusé d’intervenir.

Cet assassinat intervient cinq jours seulement après l’attaque meurtrière des néonazis d’Aube Dorée contre des militants du PC grec qui faisaient un collage dans un quartier ouvrier de Pirée. Ces événements font partie d’une grande série des agressions, des ratonnades et des assassinats des immigrants et des militants antifascistes qui ont eu lieu pendant les dernières années.

Dans un pays où le taux du chômage atteint 28%, où la plupart des travailleurs sont soit licenciés soit au chômage technique, où le 20% de la population vit sous le seuil de pauvreté, les néonazis en pleine collaboration avec le gouvernement grec poursuivent une attaque contre l’ennemi intérieur. Chaque travailleur qui ne baisse pas la tête devant les attaques du capital, chaque immigrant qui essaie de gagner sa vie, chaque femme qui défend ses droits, chaque résistance contre la politique gouvernementale est qualifiée « d’ennemi intérieur ». L’Aube Dorée est devenu l’amortisseur parfait de la colère populaire née par le désastre humanitaire provoqué par le gouvernement et la Troïka.

Le gang d’assassins a « bien » choisi les dates des attaques. Au moment où les enseignants menacés de licenciement descendent dans la rue avec une participation à la grève qui monte à 90%, au moment où les travailleurs d’autres secteurs rejoignent les enseignants en lutte, les néonazis jouent le seul rôle qu’ils connaissent depuis 70 ans, celui de l’écrasement de chaque voix libre.

La mort de Pavlos Fyssas n’est pas en vain. Elle rend plus décisives la lutte antifasciste et la lutte des travailleurs contre le gouvernement, la Troïka et l’Aube Dorée, le bras dur du capitalisme.

Les morts de Clément Méric et de Pavlos Fyssas doivent être les derniers crimes des criminels fascistes et néonazis.

 

Ni en France, ni en Grèce !

Le fascisme, No pasaran !

Solidarité internationale !


  Rassemblement à Lyon, jeudi 19/09/13 à 18h30, Place de la Comédie (Opéra/Hôtel de Ville)

 

Initiative des étudiant/es et travailleurs/es grec/ques de Lyon

https://nouvelleshorslesmurs.wordpress.com/

 

Read Full Post »

Source : http://www.ertopen.com/news-in-4-languges/francais/item/2587-%C2%ABtsunami-de-mise-en-disponibilite-sur-la-fonction-publique%C2%BB#.UgC54pL0Hw9

«Tsunami de mise en disponibilité sur la fonction publique»

Les salariés de la fonction publique répondent à la mise en disponibilité par des rassemblements de protestation, des débrayages et des grèves.La fédération des syndicats du public (ADEDY) avait proclamé pour vendredi 2 août une grève de 24 heures pour toute l’Attique et un rassemblement à 10h30 place Klafthmonos dans le centre d’Athènes.Les listes des employés de chaque ministère qui seront mis en disponibilité sont déjà dans les mains du ministère de la réforme administrative.Parmi eux: médecins des hôpitaux de l’IKA et femmes de ménage du ministère des Finances.Le tsunami de mise en disponibilité, prévue pour le mois de septembre, touche 8920 employés.

1618 salariés du ministère de la Santé mis en disponibilité

Selon certaines informations, 1618 employés du ministère de la Santé seront mis en disponibilité, et au contraire de ce qu’avait déclaré Adonis Giorgiadis, 280 médecins des hôpitaux de l’IKA sont parmi eux.La Fédération panhellénique des employés des hôpitaux dénonce, dans un communiqué, “les larmes de crocodile du ministre qui incendie les hôpitaux et danse en pleurant sur leurs cendres”.Ce même communiqué indique que le ministre de la Santé, si complaisant envers la troïka, présente les mises en disponibilité et licenciements comme des mutations obligatoires, figurant soi disant une bénédiction pour les hôpitaux. (suite…)

Read Full Post »

Le prisonnier anarchiste Kostas Sakkas reste toujours en détention dans les oubliettes de la démocratie depuis plus de 2 ans. Pour lui et pour G. Tsakalos, des détentions ont été imposées, une des 18 mois dans un premier temps, une deuxième consécutive de 12 mois. L’Etat, face au fait de la libération de K. Sakkas début juin et G.Tsakalos  début mai, a prolongé (sans aucune raison objective ou même un prétexte « légal »)  sa deuxième détention pour 18 mois, un fait totalement nouveau à la réalité grecque. (suite…)

Read Full Post »

#occupyERT

MISE À JOUR: Mercredi 21.08.2013

Après l’interruption de la transmission du signal ERT de l’EBU, on peut regarder le programme seulement d’ici : http://www.ertopen.com/

Signez pour la suspension du retrait du signal par EBU: http://www.avaaz.org/en/petition/ERT_is_the_Greek_Public_Radio_Television_The_interim_DT_is_a_legal_ghost/?cAeUpfb

Nouvelles hors les Murs s’ajoute à la liste des centaines des sites et blogs qui  retransmettent:
le programme de ERT  EΡT LIVE

et celui de la chaîne publique de Thessalonique ici ET3 LIVE

el celui du radio Radio EΡΑ

Vous pouvez trouver des nouvelles relatives sur le site officiel des travailleurs : http://www.ertopen.com/news-in-4-languges/francais

Source: Initiative de Solidarité avec la Grèce qui resiste Bruxelles

Mardi matin, le gouvernement a publié encore un acte de contenu législatif, une procédure normalement utilisée pour des cas d’urgence extrême, et qui donne la possibilité aux Ministres d’activer des nouvelles lois sans avoir besoin de l’approbation du Parlement. Cet acte législatif stipule que les ministres ont dorénavant la possibilité de fermer des agences publiques et licencier leur personnel avec une simple décision ministérielle. Quelques heures plus tard, par un autre acte législatif le gouvernement décidait de fermer l’ERT ce même minuit. Depuis mardi soir, ERT diffuse son programme depuis le siège occupé et plusieurs chaînes étrangères, ainsi que la chaîne 902 du parti communiste grec, retransmettent ce programme. Le Ministre des Finances Yiannis Stournaras, a donc menacé ERT et son personnel, ainsi que les autres médias qui ont opté pour diffuser le programme de la ERT occupée, par solidarité. Dans son email, il a noté que la diffusion du programme avec le logo de la ERT serait considéré illégale, et qu’ils auraient des répercussions.

En ce moment, la télé d’ERT diffuse en ligne et par satellite via European Broadcastig Union.

Read Full Post »

Sur la vidéo au dessous, on présent une chanson (sous-titré) par le group Yperastikoi (Interurbains) qu’il s »appelle « Riot police entered the village » et il s’agit de  la lutte des hâbitants contre l’exploitation d’or à Chalchidique.

Article rélatif : https://nouvelleshorslesmurs.wordpress.com/2013/04/21/ierissos-ierissos/

 

Read Full Post »

Source : http://www.okeanews.fr/grece-jour-de-lindependance-et-defile-prive-a-athenes/#axzz2Pg8OksOa

Comme l’année dernière, à Athènes, le défilé athénien s’est déroulée sans la population. La place Syntagma était fermée au public, 4.ooo policiers ont bouclé la zone et seuls les officiels ont pu assister au défilé. Pour les athéniens, il ne restait que l’option télévisée…

La place Syntagma le jour du défilé (photo @enetgr commentée par okeanews)

Read Full Post »

Grèce : Aube Dorée lance des cours d’endoctrinement pour les enfants
Source: site d’Aube Dorée

Le parti grec d’extrême-droite Aube Dorée a commencé a organisé des cours d’ « éveil national » pour les enfants de 6 à 10 ans, accompagnés de leurs parents.

Selon l’annonce officielle du parti, c’est le 23 février dernier qu’a eu lieu le premier cours « d’édification des enfants » dans les bureaux d’Aube Dorée à Artemis, dans l’Attique, à l’est du pays. (suite…)

Read Full Post »

Par Libres Assiégés d’Athènes

L’agenda d’extrême-droite a prédominé depuis le commencement de la crise.

D’ abord les gouvernants ont mis en place le ciblage des immigrés avec des déclarations comme ‘bombe hygiénique’ et des pratiques comme le mur d’Evros, les centres de détention, l’opération Xenios Zeus et les constantes violences policières impunies dans les rues et dans les stations de police.  Ils ont continué avec la publication des photos et la mise au pilori des séropositives narcodépendantes et des manifestants arrêtés pendant les démonstrations contre les politiques épuisantes et totalitaires. Et ils ont fini par des tortures  et la violation  de tout droit de l homme par les forces de police. (suite…)

Read Full Post »

L’histoire des mines d’or à Chalcidique qui concerne la vente totale du foret de Skouries et les réactions des habitants. Un reportage de France 2.

Read Full Post »


Vidéo du rassemblement et ensuite manifestation devant GADA (quartier général de la police)

Vidéo devant le tribunal

Το πάθος για τη λευτεριά είναι δυνατότερο από όλα τα κελιά

La passion pour la liberté est plus forte que toutes les cellules

 

Read Full Post »

Τraduction: Christine Cooreman

*Nous signons – diffusons et manifestons en faveur du citoyen Petros Kapetanopoulos, pour la démocratie, pour la justice et contre toutes les formes de fascisme, quelque soit le masque sous lequel il se cache !


La nouvelle:

Le 21 juillet, Petros Kapetanopoulos a entendu des cris dans son quartier, à Kolonos (Athènes). Il venait de mettre son jeune fils au lit et dit a son épouse qu’il allait sortir voir ce qui se passait. Alors qu’il venait de sortir, il a vu que cinq officiers de la brigade DIAS avait arrêté un immigré. Un des officiers avait le pied sur le ventre de l’homme arête. “Pourquoi faites-vous ça? Vous l’avez arrêté, pas besoin d’être violents !”, leur dit  Petros Kapetanopoulos. Ils expliquèrent à Petros qu’ils n’étaient pas en train de piétiner l’homme et firent à nouveau une démonstration de force en frappant l’homme “C’est ça, piétiner l’homme”, lui dirent-ils.  Petros répéta que ce qu’ils faisaient c’était torturer un homme déjà arrêté.  Quel en fut le résultat ? Petros fut, lui aussi, arrêté ! (suite…)

Read Full Post »

Traduction par : http://fr.contrainfo.espiv.net/

Source : https://athens.indymedia.org/front.php3?lang=el&article_id=1441749

 

Revendication pour l’explosion de la bombe posée au siège du local du parti nationaliste à Aspropyrgos dans les premières heures du 4 décembre 2012 :

Le Front Antifasciste/Fédération Anarchiste Informelle (FAI) revendique la responsabilité de la pose d’un dispositif explosif dans le bâtiment abritant les bureaux régionaux d’Attique de l’Ouest d’Aube Dorée, dans la banlieue d’Aspropyrgos, au kilomètre 17 de la route nationale Athènes-Corinthe. Les caractéristiques particulières de l’emplacement (c’est une zone où il n’y a quasiment pas de circulation, en particulier la nuit) nous a donné l’avantage de poser l’engin explosif sans avoir à faire un appel téléphonique d’avertissement – qui aurait pu inciter les flics à désactiver le dispositif d’horlogerie que nous avons utilisé, afin de protéger les bureaux de leurs collaborateurs et amis, les chrissavgites/partisans d’Aube Dorée. (suite…)

Read Full Post »

Chaque jour, on vit et on survit dans une société qui saigne à cause de la crise mondiale. Le climat devient de plus en plus obscure et les citoyennes, ayant poussé au désespoir, ont commencé de chercher la vérité et douter des structures sociales et politiques. Mais les « patrons » du réseau capitaliste international essayent de limiter les dégrées de liberté de la société en utilisant des tactiques du caractère arbitraire et des politiques autoritaires.

L’espace du journalisme grec avait reçu des attaques de ce caractère autoritaire. Spécifiquement, pendant le dernier mois des phénomènes de censure, qui déclarent l’intention de l’état de frapper l’origine de démocratie, la liberté de parole, ont eu lieu. (suite…)

Read Full Post »

 

Read Full Post »

Plus de 100.000 personnes se sont rassemblées devant le Parlement Grec pour s’opposer contre les nouvelles mesures d’austerité du Memorandum 3 mercredi soir 7 novembre. Il y avait des heurts entre la police et des anarchists. La plupart des manifestants se sont maintenus devant le Parlement Grec; sur la Place Syntagma, malgré la grosse quantité de gaz lacrymogènes et d’autres chimiques.

 

 

 

photos sur:

https://athens.indymedia.org/front.php3?lang=el&article_id=1435354

https://athens.indymedia.org/front.php3?lang=el&article_id=1435366

 

Read Full Post »

source : http://www.humanite.fr/monde/exclusif-en-grece-il-ne-faut-pas-dire-la-verite-journaliste-recherche-par-la-police-507309

 

Nouveau rebondissement dans l’histoire de la « liste Lagarde ». Et nouvelles menaces sur la liberté d’information, en Grèce. L’Humanité a en effet été informée que l’éditeur Kostas Vaxevanis est recherché par la police. Un communiqué le confirme : il indique que, sur ordre du Procureur d’Athènes, « la police grecque exerce des recherches pour trouver et arrêter l’éditeur du magazine Hot Doc dans lequel a été publié la liste Lagarde ».

 

  • Dernière minute. L’arrestation de  l’éditeur Kostas Vaxevanis est confirmée.

Que contient cette liste ? Environ 2000 noms de riches Grecs qui ont des comptes en Suisse, dans la banque HSBC, échappant ainsi au fisc de leur pays. Cette liste avait été fournie aux anciens ministres du Pasok (celui de la Défense, Evangelos Venizelos et celui des Finances, Giorgos Papaconstantinou) par Christine Lagarde lorsqu’elle était ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. Mais cette liste était visiblement vouée à disparaître. L’un des ministres, G. Papanconstantinou, déclarant qu’il ne savait plus à quel fonctionnaire il avait donné le CD contenant les noms, l’autre déclarant avoir perdu la clé USB avec les précieuses informations. Depuis, la France se tenait prête à la communiquer si le gouvernement grec la lui demandait. Il n’en fut rien.

Alors que la Grèce sombre dans une crise sans précédent, le magazine d’investigation Hot Doc a publié les noms, sans indiquer les comptes ni les sommes. Dans cette liste se trouvent des entrepreneurs ayant obtenu des subventions de l’Etat grec, avant la crise, pour ne pas fermer leurs usines – comme la famille Lamaras, magna du textile, des armateurs, des journalistes et trois personnalités politiques. Aussitôt, la police s’est mise à la recherche… de l’éditeur de la liste. « La police le recherche. Elle l’accuse de divulguer des informations personnelles », explique à humanité.fr Miguel Samotrakis, un des journalistes du magazine Hot Doc joint par téléphone. « La police est même venue dans les bureaux » poursuit le journaliste.

Kostas Vaxenakis, rapidement joint par l’Humanité, s’est dit « très inquiet ».

Bref, il ne fait pas bon dénoncer la corruption alors que des personnes impliquées dans l’affaire Siemens, par exemple (comme Michaël Christoforakos) ne sont pas inquiétées.

Alors que les mouvements sociaux se multiplient en Grèce, que la population – frappée à 25,3% par le chômage – devient chaque jour plus pauvre, et que le rejet de l’austérité est massif, ce sont désormais les journalistes qui semblent empêcher d’exercer leur métier. Déjà, en Grèce, certains ont surnommé Kostas Vaxevanis le « Julien Assange Grec ». Julien Assange est poursuivi pour la publication de documents confidentiels (câbles diplomatiques).

Cet épisode rappelle de sombres heures dans un pays sorti en 1974 de la dictature des colonels.

Fabien Perrier

Read Full Post »

« Aujourd’hui, l’Etat a déclaré la guerre civile. Tous ceux qui ne tombent pas sous les coups de couteau des fascistes sont jetés en prison par des jugements rendus par des tribunaux juntistes. Nous faisons appel aux combattants et à tous ceux qui estiment que la DIGNITE, la SOLIDARITE, l’EGALITE et la LIBERTE ne sont pas de vains mots mais un mode de vie pour qu’ils prennent conscience du moment historique que nous vivons et d’agir en conséquence.

Les IDEES ne se répriment pas et ne s’emprisonnent pas.

Les 15 personnes arrêtées ».

Ces derniers temps, les preuves, comme quoi le « simulacre de démocratie » utilisé en permanence par l’Etat devient flou et indistinct, se font de plus en plus nombreuses. Le choix de réprimer massivement, tous ceux qui ont choisi l’affrontement direct mais aussi ceux qui exigent l’évident, montre qu’il n’est plus possible de parler comme on le faisait il y a cinq, dix ans et plus.  La crise économique qui perdure et qui pousse de plus en plus de gens dans la misère et la pauvreté en exacerbant le cannibalisme social, la violence au sein des classes tout comme la montée du fascisme montrent le malaise social dont quiconque ne peut dire avec certitude quels en seront les aboutissements et les conditions. Face à une éventuelle explosion sociale GLOBALE, l’Etat durcit la répression, l’intimidation et la terreur, tout en blindant son arsenal juridique afin de garder de plus en plus ‘d’otages juridiques’. Les symptômes sont connus et se répètent. Interdiction de manifester ou de se rassembler, répression des grèves, violences brutales contre les manifestants et les grévistes, publications de photos et de renseignements personnels, évacuations des squats et des sites sociaux, descentes de police dans les écoles et les universités, saisies, arrestations, etc. Les exemples sont aussi nombreux que pernicieux.  Parallèlement, les gangs fascistes sont promus pour ‘assainir’ les arrières, là où l’État officiel ne parvient pas. Les pogroms contre les immigrants, les anarchistes ou les gens de gauche, les incendies volontaires de maisons, de magasins ou de haltes, les coups de couteau et les tabassages s’accompagnent d’une présentation de l’extrême-droite comme «anti-systémique» et comme une nouvelle proposition alternative. Il est important de souligner que le fascisme n’a jamais offert d’éléments nouveaux aux sociétés humaines.  Il ne fut que la béquille de l’Etat et, en période de crise (économique, politique ou systémique), il se chargea de soutenir les choix de l’autorité et lui offrit un répit temporel afin de se ressaisir et de surpasser les quelconques turbulences qui le secouaient. (suite…)

Read Full Post »

Source : http://entasifm.org/index.php/entasi-news/newspress/item/741-bulletin-d%E2%80%99infos-hebdomadaire-18-24-juin-2012

 

Lundi, le 18 juin

Des procédures ont été entreprises pour former un gouvernement avec le processus des mandats exploratoires. Les résultats des élections du 17 juin ont révélé que le nouveau Parlement sera formé de sept partis politiques, les mêmes lors des élections du 6 mai. On doit noter que l’abstention a atteint le 39% en dépassant le 34,90% du mai précédent et le 32% des élections de 2009. Le plus grand pourcentage d’abstinence a eu lieu à la ville de Florina et a atteint le 62,25% et suivent : Céphalonie avec 56,89%, Laconie avec 56,18%, Lesbos avec 55,60%, Evritania avec 54,68%, Arcadie avec 51,53% et Chios avec 51,36% d’abstention. (suite…)

Read Full Post »

Older Posts »